Actualite, Point Sur

[Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020] Albert Mabri s’adresse à Alassane Ouattara et assène ses vérités au candidat du RHDP


Man, 18-10-2020 (lepointsur.com) Le président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse s’est adressé pour la première fois, depuis son débarquement du gouvernement, au chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara à travers une lettre ouverte.

L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique est revenu sur les raisons de sa rupture avec son ancien patron et allié. Il a également assené ses vérités au candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie pour la paix (RHDP) à la présidentielle du 31 octobre 2020. Nous vous proposons ci-dessous l’intégralité de sa lettre.

Président Ouattara, Kassêtaba.

Il y a cinq ans, dans une toute autre ambiance, je vous ai devancé puis accueilli à Man, Capitale du Tonkpi et du District des Montagnes et, ce jour-là, Capitale des dix Régions du Grand Ouest plus deux. En effet, nous avons réuni les Chefs, les Elus et les Cadres des dix Régions du Grand Ouest à qui se sont joints ceux du Bafing et de Kounahiri (Bere), pour vous apporter la bénédiction. Le meeting du Stade Léon Robert étant impossible à tenir, à peine a-t-on pu trouver un espace afin que, de la voiture, vous saluiez les populations. L’essentiel étant fait avec les Chefs et les Élus qui représentaient les 10 millions d’habitants du Grand-Ouest, zone de production du cacao, du café, de l’huile de palme, du caoutchouc, du riz, du manioc et même de la noix de cajou, pôle minier et touristique, 2ème poumon de notre économie avec le Port de San Pedro, réserve de biosphère avec la Forêt de Taï et bien d’autres espaces classés.

Et c’est pourquoi ils souhaitent un retour d’ascenseur de la part de l’Etat.

Le Grand-Ouest des hommes et des femmes de cœur, Krou et Mandé qui partagent leur espace avec leurs frères et sœurs Akan, Sénoufo, Ghur et ceux venus de la sous-région.

Merci, Monsieur le Président, d’annoncer à Man que vous allez créer, hors Conseil des ministres, la Région du Nimba par la scission du Tonkpi.

Merci, Monsieur le Président, d’annoncer, à l’occasion de cette visite de campagne, que Logoualé, Mahapleu, Bin-Houye et Gbonne deviennent Chef-lieu de Département.

Merci d’annoncer les mesures visant à renforcer la sécurité de ces vaillantes populations de Gandie, Digoualé, Kabakouma et autres, victimes de leur hospitalité.

Merci de dire votre grande ambition pour le décollage de cette vaste zone du Mont Nimba dont le potentiel minier suffit à lui seul pour faire le bonheur de ses habitants.

Merci d’indiquer la part concrète du Tonkpi, base du Tourisme à Visage Humain, dans « Sublime Côte d’Ivoire ».

Oh, Monsieur le Président, je pourrais vous en dire encore davantage. Mais vous devez faire campagne pour la Côte d’Ivoire du chaos et du recul démocratique. Et, vous le savez, c’est la raison de notre divorce. Je me suis soustrait d’un combat qui s’inspire du faux et déconstruit la Nation ivoirienne. Les populations de Man, du Tonkpi et du Grand- Ouest le savent très bien et sont en accord avec leur fils que je suis.

Nos résidences sont voisines à Man et même si je sais que vos obligés menacent la mienne, je voudrais au nom de nos Chefs, les vrais, pas ceux tourmentés par leur forfait et désormais illégitimes, et en mon nom vous souhaiter un bon séjour sous la Dent de Man.

Que Dieu nous aide et sauve la Côte d’Ivoire !

Toikeusse MABRI,

Député à l’Assemblée Nationale,

Président du Tonkpi.

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.