Actualite, La page de la femme

[Côte d’Ivoire/Musique] Sortie de son 2ème album, situation matrimoniale, suite de sa carrière…, l’artiste Maman Léo se confie


Abidjan, 14-01-2020 (lepointsur.com) Avant de dévoiler son deuxième album qui sortira d’ici peu, l’artiste tradimoderne, Maman Léo lève le voile sur sa situation matrimoniale, son projet et explique sa nouvelle vie après son mariage manqué, qui a duré plus de 15 ans. Dans un entretien accordé en effet à l’équipe de reportage de lepointsur.com, la chanteuse issue du peuple Krou, originaire du Centre Ouest de la Côte d’Ivoire, s’est livrée à cœur ouvert sur les questions en rapport avec la sortie de son deuxième opus, sa vie amoureuse, la suite de sa carrière, etc.

A l’état civil, Méyé Gobé Léocadie, Maman Léo, véritable révélation de la musique ivoirienne au cœur des rythmes tradimodernes, a marqué son empreinte dans cette sphère grâce à son 1er album intitulé “Révélation’’, sorti en 2014.

Auteure de deux singles et un album, depuis 06 ans maintenant, cette femme troglodyte continue de pérenniser la transmission des valeurs humaines de père en fille, grâce à l’histoire artistique de sa famille. Et cette histoire qui reste, peut-être au fond, le secret de leur fierté culturelle et de leur identité personnelle, n’aurait-elle pas des vertus que l’Ecrit ignore toujours ?

Ayant pour mentors, Luckson Padaud, Pablo de Gokra et biens d’autres artistes du terroir, l’artiste compte marquer la musique tradimoderne ivoirienne avec ses belles chansons. Pour cela, elle dispose du soutien et les encouragements de ses idoles.

En studio depuis quelques temps, Maman Léo prépare tranquillement son deuxième album qui sortira dans le courant du mois d’Avril 2019, date marquant son anniversaire. Ce second opus dont le titre vous sera dévoilé ultérieurement, comportera six titres et est arrangé par Adolphe Tadey.

Un album de belle facture aux sonorités croustillantes diverses  avec des titres tels que “Révélation’’, “Amour’’, “Calomnie’’, “Vie de l’homme’’, qui séduisent déjà les adeptes de la musique tradimoderne et la positionne comme l’une des valeurs sûres et la doyenne des artistes Niamboua.

Entre sa carrière musicale et sa vie privée, Maman Léo essaie de faire une articulation de ses activités d’artistes et celles de sa vie familiale. Alliant commerce et musique, elle s’arrange du mieux qu’elle peut, pour ne pas que cette double profession impacte négativement la bonne marche de sa carrière. Elle passe d’ailleurs, la plupart de son temps libre à composer ses propres chansons.

Se prononçant sur sa vie de couple, l’artiste qui ambitionne voyager dès que l’occasion lui sera favorable, a indiqué qu’elle est célibataire et semble bien être un cœur à prendre. «Les portes sont ouvertes… Je suis un cœur à prendre», affirme-t-elle.

Selon elle, la raison de ce statut est du fait d’une très grande déception. Car, dira-t-elle, je me suis mariée à l’âge de 16 ans, et j’ai fait plus de 15 ans de mariage, où j’ai eu deux enfants qui malheureusement n’ont pas survécu.

Pour elle, après la perte de ses deux enfants, elle se sent déjà vieille, «donc pourquoi aller se mettre encore dans une autre relation ?», s’est-elle interrogé.

L’artiste qui n’entend pas mettre fin à sa carrière d’ici tôt, a, par ailleurs, lancé un vibrant appel à ses parents et aux mélomanes pour la soutenir dans ce milieu rongé par plusieurs maux, telle que la piraterie. Elle les a également demandé, de bien vouloir accueillir son nouveau “bébé’’ qui est une autoproduction.

«Je demande aux mélomanes de nous soutenir, car ce sont eux notre source d’inspiration. Et c’est à toute l’équipe de Lepointsur.com que je dis d’abord merci pour ce que vous faites pour la culture et les artistes en particulier», a-t-elle conclu.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.