Actualite, Jeunesse Active

[Côte d’Ivoire/Musique] Le chantre Decaho signe son retour avec  »Alléluia »


Abidjan, 09-07-2019 (lepointsur.com) Sans crier gare, mais avec un talent révélé, la passion du jeune Dégbé Decaho Leopold alias Decaho, est venue par inspiration divine dès son jeune âge.

Sa mission étant de proclamer le nom de Dieu, Decaho s’est affirmé à travers la musique Gospel avec une autoproduction comme un grand chantre.

L’auteur de l’album  »Alleluia », dont la sortie officielle est prévue pour le dimanche 14 juillet prochain, s’impose avec ce deuxième opus comme l’une des révélations de la musique chrétienne en Côte d’Ivoire.

Le titre éponyme  »Alleluia » est juste une façon à lui de glorifier Dieu pour ses bienfaits entre autres le salut, la paix la santé.  »Alleluia » aussi car étant le créateur, il est digne d’être élevé par la création du Tout Puissant.

Leader d’un groupe Zouglou avant son appel à Jésus en décembre 2008, il débute sa carrière musicale en classe de 3e, d’où il fait sa première prise Studio entre les classes de 2nd et 1ere.

Outre ses talents de compositeur, le chantre Decaho, poursuit une triomphale carrière solo entamée en Août 2016, avec l’album « Le temps de Dieu », loin des modes et autres courants éphémères de la société spectaculaire.

Ancré dans le christianisme, ce sentiment religieux où se mêlent l’assurance, la confiance, l’amour inconditionnel et la foi, la musique du Chantre Decaho exprime le sursaut de ses trois ans de carrière.

Dégbé Decaho Leopold  a atteint aujourd’hui une maturité impressionnante, à la fois comme interprète et comme compositeur de classiques infinies bontés de Dieu avec ce titre  »Alléluia ».

Dans un style propre à lui et épuré d’une tendance acoustique contrôlée, Decaho a mis, dans les  8 titres de son album, un généreux métissage musical en français, en Ouan et en Baoulé.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.