Actualite

[Côte d’Ivoire/Lutte contre le terrorisme, violences électorales, sécurisation des fêtes de fin d’année] Le Conseil national de sécurité arrête d’importantes décisions


Abidjan, 20-11-2020 (lepointsur.com) Le résident ivoirien Alassane Ouattara, a présidé, jeudi 19 novembre 2020, au palais de la présidence de la République, une réunion du Conseil national de sécurité (CNS) sur la situation sécuritaire générale au cours des mois d’août, septembre et octobre 2020.

Pendant cette rencontre, plusieurs importantes décisions concernant la lutte contre le terrorisme, les violences électorales liées à la présidentielle dernière et la sécurisation des fêtes de fin d’année ont été arrêtées par le CNS.

Pour ce qui concerne les violences enregistrées lors du scrutin présidentiel d’octobre 2020, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a tout d’abord fait observer que les trois (03) derniers mois ont été marqués par des troubles à l’ordre public consécutifs à l’appel à la désobéissance civile et au mot d’ordre de boycott actif lancés par certains partis de l’opposition.

« Ces troubles se sont traduits par des attaques contre des postes de Gendarmerie et des commissariats de Police dans certaines localités, des obstructions de voies par des troncs d’arbres ainsi que des conflits intercommunautaires. Ils ont occasionné plusieurs décès, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels », rapporte le communiqué ayant sanctionné ce Conseil national de sécurité.

Après ce bref bilan présenté par le ministre Diomandé Vagondo, le président de la République tout en exprimant sa compassion aux familles endeuillées, aux blessés ainsi qu’à tous ceux qui ont subi des dégâts matériels, a instruit le CNS afin que les enquêtes, en cours, soient accélérées pour situer, le plus rapidement possible, les responsabilités.

Alassane Ouattara a également adressé ses félicitations aux Grands Commandements et à leurs collaborateurs pour l’efficacité de l’opération « Barrissement de l’éléphant », mise en place pour sécuriser l’élection présidentielle du samedi 31 octobre 2020. Cette opération a permis la bonne tenue du scrutin et de contenir les débordements, mentionne notre communiqué.

Sur les questions relatives à la lutte contre le grand banditisme, la sécurisation des fêtes de fin d’année ainsi que la lutte contre le terrorisme, le chef de l’Etat a instruit les grands commandements de proposer, dans les meilleurs délais, des ordres d’opérations en vue de consolider les mesures de protection des biens et des personnes sur l’ensemble du territoire.

Au terme de la séance, rapporte par ailleurs la note, le président de la République a réitéré ses félicitations aux Forces de Défense et de Sécurité pour leur abnégation et leur professionnalisme. Il a, par ailleurs, exhorté l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire à œuvrer pour renforcer la paix et la cohésion sociale.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.