Côte d’Ivoire / Les « microbes » et les « Brouteurs » sévissent à Yopougon : Un riverain tailladé à la machette et un enfant de 5 ans égorgé


Les habitants de « Gabriel gare » et de « Koweit », des sous quartiers de la commune de Yopougon ont vécu des scènes effroyables dans la nuit du vendredi 12 décembre 2014.

Un autre microbe qui s'était illustré par l'agression d'une prostituée dans les environs de la Gare.

Un autre microbe qui s’était illustré par l’agression d’une prostituée dans les environs de la Gare.

Que d’atrocités commises par les «microbes » et les « brouteurs » une nouvelle génération de criminels ! En effet, ce vendredi nuit là, aux alentours de 22 heures, nous sommes informées de l’agression d’un riverain devant le Supermarché Sicomex. Non loin de la pharmacie Siporex.

Il s’agit en effet, d’un homme d’environ 40 ans qui venait d’être tailladé à la tête. Littéralement sanguinolent, il a été vite transporté dans un centre de santé. Selon les informations recueillies sur place, la victime serait venue chercher un parent devant arriver d’un voyage et est tombé dans la souricière de ces délinquants.

“Cette même nuit, dans un autre endroit, mais toujours dans la commune de Yopougon, un brouteur s’en est pris violemment à un gamin de 5 ans au Koweït en lui tranchant la gorge pour prendre la fuite. Mais très vite, il a été rattrapé par des riverains qui l’ont conduit à la gendarmerie de Yopougon Toits-rouges.”

C’est donc en pleine communication téléphonique, qu’il a été asséné d’un violent coup de machette à la nuque par des adolescents, qui le dépossèdent de son téléphone portable avant de se fondre dans la nature.

Cette même nuit, dans un autre endroit, mais toujours dans la commune de Yopougon, un brouteur s’en est pris violemment à un gamin de 5 ans au Koweït en lui tranchant la gorge pour prendre la fuite. Mais très vite, il a été rattrapé par des riverains qui l’ont conduit à la gendarmerie de Yopougon Toits-rouges.

Ainsi, comme on le voit, l’on a enregistré en cette seule nuit, deux agressions meurtrières. Des actes criminels qui doivent encore une fois interpeller les autorités en charge de la sécurité des biens et des personnes.

En définitif des strictes mesures sécuritaires doivent être mises en place pour permettre aux populations de passer les fêtes de fin d’année dans la quiétude.

Opportune Bath

Commentaires

commentaires