Actualite

[Côte d’Ivoire/Législatives 2021] Quand les œuvres de l’artiste peintre Yapo Ayéa René fustigent la conduite de certains politiciens une fois élus


Abidjan, le 02-03-2021 (lepointsur.com) Les œuvres picturales de l’artiste peintre, Yapo Ayéa René ont fait beaucoup parler d’elles ces dernières années.

En effet, en prélude à ce scrutin du 06 mars prochain, où les  différents candidats ont encore pris d’assaut les villes, villages et hameaux du pays pour proposer au peuple son programme et ce qu’il pense être le meilleur à asseoir pour accéder au bien-être de tous, les différentes œuvres du peintre font couler beaucoup d’encre.

Œuvre de l’artiste peintre baptisé ” Os tendu du politicien ” qui dépeint la situation actuelle!

Toutefois, ces hommes politiques, sincères ou non, se feront élire sur un programme, une promesse. Et tout est permis lorsqu’il s’agit de promettre.

C’est à cela que l’artiste peintre se demande : ‘’ où se résument les valeurs essentielles de l’humanité dans ces politiques qui se suivent et ressemblent ? ‘’. Poursuivant : ‘’ Pensent-ils réellement que se faire élire sur des promesses qu’ils s’empressent d’oublier une fois élus, quand ils ne font pas exactement le contraire, va amener un climat de confiance avec le peuple ? ‘’

Mais, malheureusement, une fois élus, certains politiciens amassent la fortune, se servent d’abord, vomissent ou du moins rejettent le développement et font semblant de ne plus voir. Et cela se traduit à travers une de ses extraordinaires œuvres qui décrit le personnage en lunettes noires, se joue l’aveugle pour ne rien voir et ses différentes promesses sont passées aux oubliettes.

L’artiste peintre Yapo Ayéa René dit ” Le Prophète de la peinture ” dans son univers!

Sur le fil ténu de l’attente, l’électeur espère une réalisation possible, pouvant à tout moment invoquer la promesse et exiger le respect des engagements mais chose promise est rarement due.

C’est ce que l’artiste peintre, Yapo Ayéa René tente de faire ressortir à travers ses différentes œuvres picturales. L’on voit le politicien tendre l’os. Ici, l’os symbolise la promesse non tenue. D’où le slogan : ” Votez moi et je vous rendrai le pouvoir

A en croire le peintre, la lutte pour le pouvoir et l’accès aux richesses a ouvert des conflits intérieurs et extérieurs de plus en plus dévastateurs. Un Africain sur cinq vit une situation de guerre et la violence est en train de devenir le mode usuel des relations sociales entre cadets et aînés, riches et pauvres, ethnies et religions différentes.

De ce fait, c’est par rapport à ce genre de comportement que les jeunes se livrent de plus en plus à des voyages clandestins en haute mer.

En un mot, les difficultés qu’ils rencontrent dans leur pays poussent des milliers de jeunes Africains à préférer l’exode, même clandestin.

Par-dessus tout, aucun homme ne peut quitter son pays pour le plaisir d’immigrer. Car, le chômage et la pauvreté constituent la principale cause de l’immigration, et le rêve et le mirage de l’eldorado occidental.

Œuvre intitulée ” Le Bateau de l’Illusion ” de l’artiste

Outre la politique africaine auréolée de sa mauvaise gouvernance, ‘’ Le Prophète de la peinture ’’, met également à nu la migration clandestine et la pandémie du coronavirus (Covid-19).

‘’ La paix ‘’, ‘’ l’amour ‘’, ‘’ l’enseignement ‘’, ‘’ les conseils ‘’, ‘’ les critiques ‘’, ‘’ la dénonciation ‘’ et ‘’ la sensibilisation ‘’ sont également les différents thèmes auxquels aborde le jeune Yapo Ayéa René dit ‘’ Le Prophète de la peinture ’’.

Originaire de la région de la Mé, précisément d’Adzopé, Yapo Ayéa René est artiste peintre professionnel, dont aujourd’hui la maison des jeunes et de la culture Anouma BROU Félix lui doit tout son aspect artistique et extraordinaire.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires