Actualite, Point Sur

[Côte d’Ivoire/Législatives 2021] Les chiffres et les dates à savoir


Abidjan, 23-02-2023 (lepointsur.com) À Barthelemy Zouzoua Inabo: La liste définitive des candidats aux législatives du 6 mars 2021 est maintenant connue. Les choses sérieuses peuvent commencer. Au moins trois candidats ne seront pas physiquement sur le terrain. L’un est en détention. Deux autres sont souffrants.

Les chiffres et les dates à savoir : nombre de candidatures, 1266. Candidats titulaires, 1553 dont 1343 hommes (88,43%) et 210 femmes (13,52%). Candidats à la suppléance, 1553 dont 1310 hommes (84,35%) et 243 femmes (15,65%). Les indépendants sont au nombre de 807. Quelques désistements ont été enregistrés, notamment pour les militants du parti au pouvoir. Mais globalement, « les hors-bords » sont nombreux et espèrent intégrer l’Assemblée nationale pour apporter une tonalité nouvelle à l’intérieur de l’Hémicycle.

“ Les Indépendants, des jeunes cadres attirés par la politiques ou les frustrés des partis politiques sont également en lice. Ils sont au nombre de 807. ’’

Ouverture de campagne, 26 février 2021, clôture, 4 mars 2021. Scrutin, le 6 mars 2021. Élections ouvertes cette fois. Aucun parti ou mouvement politique ne boycotte les législatives. C’est un pas important à noter. Après l’incandescence à la présidentielle du 31 octobre 2020. Les Indépendants, des jeunes cadres attirés par la politiques ou les frustrés des partis politiques sont également en lice. Ils sont au nombre de 807.

Le rassemblement de ton camarade annonce avoir un stock de 90 députés avant même le démarrage de la compétition.

“ Tous les ministres ou presque sont candidats. Le Burida sait à l’avance où mettre la pression pour faire valoir les droits des artistes. ’’

Le Bureau ivoirien des droits d’auteur a parfaitement raison d’interpeller tous les candidats et plus encore, les artistes eux-mêmes : aucune campagne ne se fait sans musique. Or la musique est produite par des artistes dont les droits sont protégés et garantis par le Burida. Les choses doivent être claires pour tout le monde : les organisateurs des meetings électoraux devront s’acquitter du droit pour les artistes dont les œuvres meubleront la semaine de propagande. À commencer par la ministre de la Culture et de la Francophonie elle-même. Elle est candidate à Toumodi. Elle doit donner l’exemple et publiquement. Ensuite, inviter l’ensemble de ses collègues-candidats à suivre le mouvement. Tous les ministres ou presque sont candidats. Le Burida sait à l’avance où mettre la pression pour faire valoir les droits des artistes. Il y va de la vie des hommes et des femmes qui se saignent à produire des œuvres de l’esprit pour agrémenter notre quotidien. Le Bureau ivoirien des droits d’auteur prévoit une déclaration avant l’ouverture de la campagne. Tout le monde doit être au même niveau d’information. Pour que nul n’en ignore.

Les artistes eux-mêmes devront se montrer conséquents. Jouer pour des amis et des cachets individuels, c’est bien. Mais penser collectif et l’avenir, consolider l’outil commun pour la défense de leurs Droits et leurs intérêts, c’est encore mieux.

“ Chacun de nous doit jouer sa partition pour des élections crédibles, apaisées et transparentes dans ce pays (…) Les réseaux sociaux auront une place de choix pendant la campagne. ’’

À partir du 26 février 2021, la rubrique « Electionstour » revient. Pour donner la parole aux candidats et à la société civile. Aider les électeurs à comprendre les enjeux du scrutin et se faire une idée réelle de la vision de ceux ou celles qui sollicitent leurs suffrages. Et voter en conséquence. Chacun de nous doit jouer sa partition pour des élections crédibles, apaisées et transparentes dans ce pays.

Tiens, j’ai déjà en boîte les premiers éléments. Et ça promet. Les réseaux sociaux auront une place de choix pendant la campagne.

N’oublions pas, le virus à Corona circule toujours. Maintenons la vigilance.

Par Fernand Dédeh

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.