Actualite, Jeunesse Active

[Côte d’Ivoire-Leadership et Gestion de Projets] Le Conseil national des jeunes de Treichville outille sa jeunesse


De la gauche vers la droite : KEITA Daouda, président du CNJ Treichville;AHISSI Jérôme ; 1er Adjoint au Maire de la Commune de Treichville, représentant le Maire AMICHIA François ; Arthur MOLOKO, 6e adjoint au maire, chargé de la Jeunesse, des Sports et Loisirs (PH/M.D)

Abidjan, 14-2-2019 (lepointsur.com) Dans le cadre de ses activités, notamment la promotion de l’entrepreneuriat, le Conseil national des jeunes de Treichville a organisé le mercredi 13 février 2019, un séminaire de formation à l’attention de sa jeunesse, à la mairie d’Abidjan-Treichville.

”Leadership et gestion de projet’’ tel est le thème de cette rencontre qui avait pour but d’accompagner notamment les participants, d’amener les jeunes leaders à connaître les textes qui régissent les statuts et règlements intérieurs de leurs associations, d’aider ces jeunes leader à être charismatiques,  à avoir des outils et techniques indispensables à la gestion de leurs projets, d’identifier les différents facteurs de réussite d’un projet et de répertorier les différentes difficultés dans la conduite de leurs projets aux fins d’y remédier.

L’accent a été particulièrement mis sur la façon de consolider toute idée dans la création et le fonctionnement d’une association, du civisme et du volontariat, du leadership et développement et enfin sur la gestion de projet.A cette formation, Keita Daouda, président du Cnj a traduit sa reconnaissance et sa gratitude au ministre François Albert Amichia, premier magistrat de la commune de Treichville, représenté par son 1er adjoint  Ahissi Jérôme.

Dans son intervention, il a honoré le 1er adjoint au maire, Ahissi Jérôme pour ses conseils à la bonne marche de sa mission à la tête du Cnj ainsi que Diomandé Laciné, directeur de la vie associative et de l’autonomisation des jeunes. « (…) Bravo et  félicitations à vous! Merci pour l’exemplarité, merci pour l’enseignement que vos vies représentent pour nous. Très humblement, nous espérons, au sortir de ce séminaire, adopter les clés, les secrets, les comportements, les types de réflexions qui vous ont conféré le statut de modèles pour la jeunesse que nous représentons », a indiqué le président du Cnj, qui a expliqué que l’entrepreneuriat joue un rôle important dans la création d’emplois et de richesses dans l’économie d’une commune, d’un pays ou d’un continent.

Pour lui, en effet, ce séminaire vient à point nommé pour outiller les jeunes leaders d’aujourd’hui et dirigeants de demain, des clés et arguments nécessaires pour conduire ses camarades et leurs administrés vers des lendemains meilleurs. Dans sa lancée, il a fait le bilan à mi-parcours de son mandat de l’année 2018, qui pour lui, a été riche en activités grâce à l’appui de la mairie de Treichville.

A sa suite,  Arthur Moloko, 6e Adjoint au maire Chargé de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la jeunesse, des sports et loisirs, a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance pour sa présence à ce séminaire. « Chers amis jeunes, je ne saurais trahir ma fierté de vous voir rassembler autour de ce chantier », s’est-il réjoui, tout en expliquant que « l’essentiel pour lui, c’est la promotion de la jeunesse qui représente 77% de la population.»

KEITA Daouda, président du CNJ de Treichville lors de son allocution (PH/DR)

S’inspirant de la célèbre romancière franco-britannique, Esther Johnson, il a souligné qu’encourager la jeunesse à s’instruire et à se cultiver, c’est bâtir une société meilleure.

A son tour, le 1er adjoint au maire,  AHISSI Jérôme a, au nom du 1er magistrat de la commune de Treichville, par ailleurs, parrain de ce séminaire  excusé le ministre François AMICHIA pour son absence.

« Je voudrais rassurer les jeunes quant à l’engagement du Ministre pour leurs causes. Le ministre a toujours voulu que les jeunes aient une tribune d’expression et c’est que nous avons fait. Et ce qui est aujourd’hui entre la jeunesse et le Ministre a une histoire. Il a créé des conditions pour que les jeunes puissent s’exprimer et de prendre leur destin en mains. Je voudrais encore vous rassurer M. Keita, le Ministre AMICHIA vous soutient. La preuve, il vous a remis 3 millions FCFA en 2018. Et nous attendons le rapport d’activités pour voir ce que nous pouvons faire pour 2019 », les a t-il rassurés.

Aussi, il a invité les séminaristes à faire  preuve d’assiduité de sorte à ce qu’au terme de cette formation, il y ait un impact sérieux et que le suivi amène à une grande organisation pour toucher le maximum de jeunes. Au terme de la formation, 80 apprenants ont reçu chacun avec un diplôme de participation.

Rappelons que ”Leadership et gestion de projet” a pour objectif général de former les membres du CNJ de Treichville, les leaders d’associations et ONG aux techniques de gestion de leurs structures et aux connaissances pratiques dans le domaine de la gestion de projet.

Médard KOFFI

 

 

 

Commentaires

commentaires