Actualite

[Côte d’Ivoire] La DESPS lance un ultimatum aux candidats au BEPC session 2024, voici les vraies raisons


Abidjan, le 16-05-2024 (lepointsur.com) Le vendredi 17 mai 2024 à minuit est le dernier délai fixé par la sous-direction du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation en charge des établissements secondaires, à certains candidats au BEPC session 2024 pour corriger leurs FNE. Un ultimatum qui n’est pas sans conséquences majeures pour tous les candidats concernés.

Les conséquences de l’ultimatum lancé par la DESPS

Exceptionnellement, nous rouvrons une dernière fois les corrections FNE jusqu’au vendredi 17 mai 2024 à minuit. Passé ce délai, ces enfants ne pourront pas passer l’examen. Nous vous prions donc de faire une large diffusion de cette information aux chefs d’établissement et aux directeurs des études ».

Les raisons fondamentales de cette situation

A l’en croire la sous-direction de la DESPS, « la production de leurs « cis » a été bloquée pour des erreurs sur leur état civil. Comme vous le savez, sans production de la carte, la photo n’apparaît pas sur la fiche cursus. Et sans photo sur la fiche cursus, il est impossible d’éditer la convocation. À maintes reprises, nous avons communiqué sur ce problème mais il se trouve que certains établissements n’ont toujours pas initié les demandes concernant ces enfants« .

Laine Gonkanou, Correspondant Régional

Commentaires

commentaires