Actualite

[Côte d’Ivoire/Koumassi] Deux membres d’un groupe de voleurs de plateaux de gros camions mis hors d’état de nuire


Abidjan, 29-07-2020 (lepointsur.com) Fin de cavale pour deux membres d’un groupe de voleurs de plateaux de gros camions de la zone industrielle de la commune de Koumassi.

Sévissant dans cette zone depuis un certain temps, ces malfrats ont été mis hors d’état de nuire par les éléments de police nationale du commissariat du 36e  arrondissement.

Leur interpellation fait suite à une plainte du sieur C.A, 36 ans, ivoirien, chef d’entreprise, célibataire, père de 01 enfants, domicilié à Cocody-Plateau Dokoui, le 16 juillet 2020 à 14h 30 minutes.

Propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la construction métallique, le chef d’entreprise déclare dans sa plainte le vol d’une semi-remorque, appartenant au sieur C.O.

« De sa déclaration, il ressort que ledit véhicule a été volé en stationnement dans son atelier de carrosserie dans la nuit du mercredi 15 juillet 2020 en zone industrielle de Koumassi », précise une source sécuritaire.

Aussitôt la plainte déposée, une enquête est ouverte par la cellule criminelle dirigée par le lieutenant de police Ouéssiao Fabrice. Supervisées par le commissaire Ouattara Kader, chef de service du 36e arrondissement, les investigations ont commencé par la visualisation des caméras de surveillance des sociétés voisines.

« Il ressort que la semi- remorque a été tractée par un véhicule immatriculé AZ 1413 MD. Les recherches ont donc permis de retrouver le camion à Yopougon-Ananeraie et l’interpellation du conducteur le nommé T.D », indique notre source.

Ce dernier donnera des informations précieuses aux éléments de la cellule criminelle sur leur mode d’opération. Exploitants ces informations, les enquêteurs se sont transportés à Anyama derrière le stade Olympique où le camion avait été déposé. Mais, ils ne trouveront pas grande chose, à part quelques traces des travaux de ferronnerie effectués sur ledit véhicule, avant son déplacement pour une nouvelle destination.

Toujours sur indications du conducteur, le nommé O.I a été appréhendé et conduit au commissariat. Interrogé à son tour, il affirme avoir vendu le véhicule au nommé P.N, en collaboration avec le nommé S.S, lesquels sont toujours en fuite.

Après plusieurs interrogatoires, les deux supposés voleurs ont été conduits au parquet d’Abidjan pour répondre de leur acte. Les enquêtes sont en cours pour interpeller les deux autres complices en fuite.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.