Actualite

[Côte d’Ivoire/Korhogo] Les acteurs des filières mangue et karité appelés à contribuer à leur développement


Korhogo, 13-09-2019 (lepointsur.com) «Table-ronde sur le futur des chaînes de valeur des filières mangue et karité», tel est l’intitulé d’un conclave qui s’est tenu du 11 au 12 septembre dernier, à la salle de conférences de la bibliothèque de l’université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo.

Etaient présents à cette cérémonie, le préfet intérimaire du département de Korhogo, Binaté Lassina et le premier magistrat de la commune, Lazani Coulibaly. A leurs côtés, Adama Diawara, directeur général de l’administration du conseil régional du Poro, le directeur général des hydrocarbures représentant le ministère du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Doukouré ainsi que les représentants-pays de TechnoServe, Axel Kadja et Mme Khady N’diaye de Kosmos Energy, une multinationale basée aux Etats-Unis d’Amérique.

Financé par ladite multinationale américaine et ce, à l’initiative de TechnoServe Côte d’Ivoire, cette table-ronde visait entre autres, à combler l’absence du soutien d’experts pour mieux rentabiliser ces deux produits-phares du nord du pays.

«Ces filières bien qu’elles contribuent fortement au produit intérieur brut (Pib) de la Côte d’Ivoire, sont insuffisamment organisées pour produire de la valeur ajoutée locale de façon efficiente et bénéficier, ainsi, au plus grand nombre des acteurs qui les composent, depuis les champs du nord jusqu’aux exportateurs installés dans les ports du sud de notre pays», fait savoir Axel Kadja, directeur-pays de TechnoServe.

Plusieurs communications relatives aux deux filières ont émaillé la rencontre. Lesquelles communications ont été prononcées par des experts nationaux et internationaux. Notamment celle du directeur régional de l’agriculture et du développement rural, Max Poha.

Qui a présenté des chiffres encourageants, réalisés par les filières mangue et karité au cours de ces dernières années en Côte d’Ivoire, tout en présentant des solutions afin de les rendre davantage meilleurs.

L’autorité préfectorale, Binaté Lassina et le maire Lazani Coulibaly ont salué l’initiative et souhaité que des réponses idoines et durables soient trouvées pour booster ces deux produits agricoles.

Soro Djeneba Tiékoungo, correspondante régionale

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.