Actualite

[Côte d’Ivoire Journée mondiale de lutte contre l’endométriose] Le CHU de Cocody présente la maladie


À l’occasion de la Journée Internationale de la lutte contre l’Endométriose, le CHU DE COCODY a une pensée aujourd’hui pour toutes les femmes qui souffrent de cette maladie.

L’endométriose est une maladie chronique qui affecte le tissu endométrial de l’appareil reproductif féminin. Il s’agit malheureusement d’une maladie courante, touchant 6 à 10% des femmes en âge de procréer. Le diagnostic est souvent tardif car les douleurs s’apparentent à celles des règles, ou d’autres gênes courantes.

Cette maladie affecte aussi psychologiquement puisque les douleurs constantes, apparemment de simples douleurs menstruelles, empêcheront la patiente de mener une vie normale, ce qui peut provoquer un état de frustration. Cela s’aggravera si l’endométriose n’est pas soignée correctement et à temps.

L’endométriose peut affecter l’utérus, les ovaires et les trompes de Falope. C’est une maladie bégnine mais avec des caractéristiques similaires à certains types de cancer. Elle peut aussi envahir des organes proches du système reproductif en affectant leur fonctionnement.

Selon une étude réalisée par l’Université du Sud de Californie, les femmes souffrant d’endométriose ont un double risque de développer un cancer ovarien. Cela ne veut pas dire que toutes les femmes vont le développé, mais il faut rester attentif.

Une fois diagnostiqué, il est très important de faire les révisions indiquées par le médecin pour contrôler la maladie. Selon une récente étude réalisée sur des femmes de 16 centres de différents pays, l’âge moyen où la femme présente des symptômes d’endométriose est de 26 ans, soit 6 ou 7 ans avant d’avoir remarqué les premiers symptômes.

ENDOMETRIOSE

Définition:
Il s’agit de la présence de tissu endométrial fonctionnel en dehors de la cavité utérine.

Ce tissu endométrial peut se situer au niveau des ovaires, des trompes, du col utérin, du vagin, de la vulve, du péritoine, de l’abdomen etc..
Il a la caractéristique d’être fonctionnel c’est-à-dire qu’il joue son rôle malgré qu’il ne soit pas à sa place.

COMMENT EST IL ARRIVÉ À SE DELOCALITER?
2 théories ont été évoquées :
La théorie métastatique : en cas de menstruation rétrograde ou une implantation postopératoire

La théorie métaphasique: transformation du tissu local en un tissu endometrial

SIGNES CLINIQUES:
Douleurs pelviennes
Dysménorrhée (règles douloureuses)
Ménorragie, menometrorragie (Des saignements)
Devant ces signes,
Une échographie
Une IRM
Une hystérographie
Une cœlioscopie
Peuvent être réalisées.

LE TRAITEMENT :

On distingue le
Traitement médical : œstroprogestatif
Les progestatifs
Les analogues de la GnRH

On a aussi la cœlioscopie
Et enfin la chirurgie.

Le choix de la méthode thérapeutique est fonction de plusieurs paramètres :
Type d’endométriose
Le siège
L’âge de la patiente
Le désir ou non d’enfant

CONCLUSION:
L’endométriose est l’une des CAUSES DE STÉRILITÉ chez la femme.
Il est donc impératif de consulter un gynécologie dès que l’on constate une anomalie.

Source : CHU de Cocody / Abidjan

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.