Actualite

[Côte d’Ivoire/ Journée internationale de destruction des armes à feu] La ComNat-ALPC détruit plusieurs armes à feu


Une vue des armes détruites par la ComNat-ALPC (PH/Sercom)

Abidjan,12-07-2019 (lepointsur.com) S’inscrivant dans la dynamique de la Journée internationale de destruction des armes à feu, la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit Calibre (ComNat-ALPC) a procédé à une opération de destruction d’armes au 1er Bataillon d’Infanterie d’Akouédo.

La Journée internationale de destruction des armes, célébrée le 09 juillet 2019, rappelle les dangers que constituent la mauvaise gestion des stocks d’armes à feu et la circulation non contrôlée de ces armes au sein des communautés. Lorsqu’elles tombent entre de mauvaises mains, les armes causent d’innombrables souffrances humaines.

Les armes à feu tuent plus d’un demi-million de personnes chaque année, selon les Nations-Unies, qui rappelle la nécessité de contrôler et réguler la circulation des armes légères et de petit calibre, notamment par la destruction des armes illégales saisies par les forces de l’ordre ou encore des armes obsolètes.

Ainsi, depuis 2012, la ComNat-ALPC, conformément à ses missions et avec l’appui financier et matériel de ses partenaires nationaux et internationaux, a collecté près de 15 000 armements, rien que par le dialogue et la sensibilisation, marqué plus de 42 000 armes des Forces, réhabilité un grand nombre de sites de stockage d’armes et munitions et détruit plus de 19 000 armes obsolètes, saisies ou confisquées lors des opérations de collectes d’armes et munitions.

Il est à noter que la ComNat-ALPC a opté pour la destruction des armes à la découpe dont la fiabilité est certaine et non polluante. Cette découpeuse mobile, dotée d’un moteur à essence, munie d’un système de vérins double, peut détruire 500 armes par jour.

Les armes de poing, tels les pistolets, sont découpées en trois parties, tandis que les armes longues, tels les fusils, sont découpées en quatre parties. La machine les découpe dans leurs parties essentielles de sorte qu’elles ne puissent être réutilisées. Les restes métalliques de ces armes, qui sont, après découpe, entreposés dans une boite de récupération, sont recyclés et peuvent servir à la fabrication d’objets d’art ou à la refonte.

Créée par Décret n°2009-154 du 30 avril 2009, conformément aux dispositions de la Convention de la CEDEAO sur les Armes Légères et de Petit Calibre, la ComNat-ALPC a pour mission d’assister le Gouvernement dans la conception et la mise en œuvre de sa politique nationale de lutte contre la prolifération, la circulation illicite et l’usage abusif des armes légères et de petit calibre (ALPC).

Sercom / ComNat-ALPC

TEL.: (225) 22 52 91 91 ou 80 00 04 04 (Numéro vert)

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.