Uncategorized

[Côte d’Ivoire/ Incendie de leur école à Facobly ] Les jeunes lancent un appel aux autorités


Facobly, 12-12-2019 (lepointsur.com) Les jeunes de Kriao, dans le département de Facobly ont attaqué, le décembre dernier, le village de Takouably. Ils ont mis le feu à l’école primaire publique du village et détruit plusieurs biens matériels.

C’est donc une population de Takouably, encore sous le choc et exposée qui demande de l’aide pour sa survie. ” (…) Aujourd’hui nos enfants ne vont pas à l’école. Cette école primaire publique que la mutuelle de développement du village a construite en 1993 après beaucoup de sacrifice est partie en fumée ”, indique Tah Lazare, président de la mutuelle, des jeunes manifestants qui ont également détruit des installations électriques et d’eau. Les bornes fontaines installées à différents endroits ont aussi été endommagées. Ce qui expose les populations à de nombreuses maladies hydriques. Dans le village de Takouably, les dégâts matériels causés par cette descente punitive des jeunes de Kriao sont énormes. Pour le président de la mutuelle, il est inconcevable que de tels actes restent impunis. “(…) Nous sommes indignés qu’aucune interpellation ait été faite jusque-là.

Des personnes bien identifiées font irruption dans un village, armées pour certains de fusils, de Kalash, de lance-pierres, de machettes, incendient l’école primaire , privent la population d’eau et d’électricité, mettent l’avenir de 168 enfants en danger. Il faut que justice soit rendue “, souhaite-t-il, avant de plaider pour que des mesures urgentes soient prises de sorte à sauver l’année scolaire en cours.

Doumbia Balla Moïse (Correspondant régional)

Commentaires

commentaires