Actualite

[Côte d’Ivoire/Examens scolaires 2024] Découvrez les nouvelles procédures d’inscription pour les candidats


Abidjan, le 16-10-2023 (lepointsur.com) La période d’inscription pour les examens scolaires de 2024 au niveau du Certificat d’Études Primaires (CEPE), du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC), du Test d’Orientation (TO) en classe de seconde, et du Baccalauréat s’annonce imminente. Dans un communiqué officiel émis par la Direction des Examens et Concours (Deco) le 14 octobre 2023, des informations essentielles ont été partagées, définissant non seulement les dates limites pour les inscriptions, mais aussi de nouvelles procédures de paiement en ligne.

La Directrice de la Deco, Mme Dosso Nimaga Mariam, a annoncé que les inscriptions se dérouleront du 16 octobre au 8 décembre 2023, précisant que ce délai doit être respecté de manière stricte. Ceci est une étape décisive pour des milliers d’élèves ivoiriens qui se préparent à franchir une étape importante dans leur parcours éducatif.

L’un des changements les plus notables est la procédure de paiement en ligne pour les droits d’examen. Les candidats sont invités à effectuer leurs paiements à partir d’un compte TrésorMoney sur la plateforme de paiement électronique de la Banque du Trésor, TrésorPay/TrésorMoney. Pour ce faire, ils peuvent composer la syntaxe 7602*3#, puis valider et saisir leur matricule, ou bien se rendre sur le site web pay.tresor.gouv.ci. Cette nouvelle méthode vise à simplifier le processus d’inscription, à le rendre plus transparent, et à minimiser les défis logistiques associés aux paiements en personne.

En ce qui concerne les frais d’examen, Mme Dosso Nimaga Mariam a indiqué que ceux-ci sont obligatoires et varient en fonction de l’examen. Les frais s’élèvent à 500 FCFA pour le CEPE, 2000 FCFA pour le BEPC, avec un supplément de 500 FCFA pour chaque épreuve facultative choisie, et 5000 FCFA pour le Baccalauréat, avec un supplément de 1000 FCFA par épreuve facultative choisie. Il est essentiel que les candidats et leurs familles prennent en compte ces coûts afin de s’assurer qu’ils sont correctement inscrits et prêts pour les examens.

Le communiqué précise également que les candidats officiels, les prétendants à la candidature libre, les Chefs d’établissements, les Directeurs des études et les Directeurs d’école doivent se conformer impérativement à la procédure d’inscription et au calendrier défini. Cela garantira un processus fluide et sans accroc pour tous les acteurs impliqués dans ces examens requis.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires