Actualite

[Côte d’Ivoire/Elections inclusives] La Diaspora africaine en Europe appelle Ouattara à accorder sa grâce à Laurent Gbagbo et à Guillaume Soro


Abidjan, 14-05-2020 (lepointsur.com) La Mission conjointe d’apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile africaine, a appelé ce lundi 14 septembre 2020, le président ivoirien, Alassane Ouattara, à accorder sa grâce aux acteurs de la vie politique qui ont des difficultés avec la justice, tels que Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, afin qu’ils puissent participer à la présidentielle d’octobre prochain.

C’était au cours d’un point presse animé ce jour à la Maison de la presse (Mpa), à Abidjan-Plateau. Pour la Mission, ce geste du chef de l’Etat va contribuer à l’apaisement du climat sociopolitique ivoirien déjà très électrique, et à des élections qui rassemblent le peuple ivoirien.

« La Mission conjointe d’apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile africaine, souhaite vivement que les élections présidentielles à venir se passent dans la paix et la non-violence, en étant inclusive et permettant la participation de toutes les filles et tous les fils de ce pays », a déclaré Dongui Mariama, secrétaire permanente de la Mission conjointe d’apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile africaine.

Se prononçant aussi sur la question du 3e mandat du président de la République Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2020, Mme Dongui a, au nom de l’organisation, dit avoir constaté que le fond du débat qui a cours aujourd’hui en Côte d’Ivoire découle de l’interprétation que chaque camp fait des dispositions de la Constitution ivoirienne.

En effet, pour certains la loi fondamentale de la Côte d’Ivoire interdit au président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) de briguer un autre mandat à la tête du pays tandis que pour d’autre, elle l’autorise à participer à cette compétition présidentielle de la 3e République.

« La Côte d’Ivoire étant un pays démocratique et de libertés, il est normal que naissent des débats contradictoires d’idées et que chaque camp, voire chaque ivoirien ait sa position sur la question », a-t-elle expliqué, tout en invitant les guides et les leaders religieux à tout mettre en œuvre, par leurs actes, leurs paroles et leurs prières, pour éviter que la Côte d’Ivoire replonge dans une nouvelle crise liée aux élections, après celle de 2011.

Aussi, condamnant les violences intervenues lors des récentes manifestations contre la candidature d’Alassane Ouattara jugée anticonstitutionnelle par l’opposition, la secrétaire permanente de la Société civile africaine a exhorté le peuple ivoirien à attendre les délibérations et les décisions du Conseil constitutionnel sur la question des personnes autorisées à concourir à l’élection présidentielle. « Car, à quoi auraient servi tous ces morts et tous ces dégâts si le Conseil constitutionnel arrivait à rejeter la candidature du président de la République ? », s’est-elle interrogé.

Et de poursuivre : « La Mission conjointe d’apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile africaine, voudrait aussi exhorter les Ivoiriens, qu’ils soient de l’opposition ou du parti au pouvoir, sur le respect des institutions de leur pays et d’attendre la décision du Conseil constitutionnel ».

Pour sa part, la Mission compte contribuer à l’apaisement de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire à travers des échanges avec les acteurs de la classe politique ivoirienne, des rencontres avec la société civile et la sensibilisation du peuple ivoirien par des tournées et des actions de proximité sur la non-violence, la confiance dans les structures chargées d’organiser les élections et le respect des institutions de la République.

Pour ce faire, elle a dépêché dans le pays une délégation de 5 personnes venues de différents pays depuis le 15 août 2020.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.