Actualite

[Côte d’Ivoire/Élection du président du Conseil national des jeunes] Accusé par les membres leaders, voici la réaction du ministère


Abidjan, le 30-06-2021 (lepointsur.com) Les membres du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) avec pour porte-parole, le Secrétaire général adjoint, DOHO Joris, ont dénoncé le processus conduit par le ministre Touré Mamadou.
En effet, en  conférence de presse le mardi 29 juin 2021, le secrétaire général adjoint du bureau sortant, a dénoncé de nombreuses irrégularités concernant ce processus.
Toutefois, dans la même veine, le directeur de la vie associative et du renforcement des capacités des jeunes, lors d’une  conférence, ce même jour, a apporté un démenti.
 
Selon Constant Koffi, directeur de la vie associative et du renforcement des capacités des jeunes, a souligné qu’ils ont agi par rapport au droit.
”  Que ceux qui se plaignent sont allés au contentieux avec une idée préconçue, celle d’imposer leur position. Et parce qu’ils n’ont pas été suivis, ils crient au loup ”, s’est-il lâché.
 
Toutefois, il a répondu que ce n’est pas parce qu’il ne connaît pas personnellement certaines associations qu’il se donne le droit de leur dénier toute existence légale.
 
Tout en soulignant que le processus a été bien mené jusque-là, conformément à l’arrêté qui donne des prérogatives au ministre d’organiser cette élection.
 
Par ailleurs, il a également informé que le processus démarrera le 03 juillet prochain dans les départements de Kani, Séguéla, Touba. Ainsi, s’en suivront ceux de Gagnoa, Divo Oumé, Lakota, le 4 juillet 2021.
 
Médard KOFFI

Commentaires

commentaires