Actualite, Point Sur

[Côte d’Ivoire Élection à la présidence de l’UNJCI] Lance Touré : « Mon ambition, lutter pour la dignité du journaliste ivoirien.»


Abidjan, 12-07-2019 (lepointsur.com) l’Assemblée générale élective de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) est prévue les 20 et 21 juillet à Abidjan. Trois listes en compétitions. Le Forum WhatsApp des journalistes offre un temps de « Fauteuil Blanc » à chacune des têtes de liste pour expliquer les motivations de sa candidature, ses projets et programmes, ses moyens d’actions…Après le candidat Jean Claude      Coulibaly, premier à ouvrir les débats, le 9 juillet 2019, c’est au tour de Lance Touré de la liste, de la liste ‘’Cohésion- Actions- professionnalisme’’ de boucler cette séance de questions, après les deux autres concurrents pour l’élection à la présidence de l’Union prévue le 21 juillet 2019.

Lance Touré se donne pour ambitions de lutter pour la dignité du journaliste ivoirien. Interview.

Bonjour président @Lance Touré. Présentation.

Je suis Touré Lanciné à l’État civil. Lance Touré, nom de plume. J’ai 38 ans, marié, père de 2 enfants. Journaliste au quotidien Le Nouveau Réveil, chef du service politique.

On constate que les candidats sont mariés et père de famille. Cela a-t-il une signification particulière, pour toi ?

Je crois que ça dénote d’un principe d’engagement et de responsabilité. C’est important le mariage.

38 ans et tu penses que tu peux diriger les journalistes ivoiriens ?

Oui. Il y a un adage qui dit:  » Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’année ». Tout journaliste peut diriger la faîtière. Il suffit d’être bien entouré et je le suis.

Bonjour Lance, que t’inspirent ces deux faits : licenciement du candidat Ettien et les révélations de Boga Sivori qui fait grand bruit depuis ce matin sur la plateforme ?

Ce n’est pas la première fois en Côte d’Ivoire que nous assistons au licenciement de journalistes. Dans le cas de Franck Ettien si les raisons évoquées pour le licencié sont avérées, je trouve cela déplorable. Pour le reste, je vous renvoie au communiqué du Conseil exécutif. Excusez- moi de ne pas commenter les sorties de Boga. Ça n’engage que lui. Mais les résultats de la médiation ont été rejetés par l’ensemble des membres du conseil exécutif au cours d’une réunion à laquelle a pris part Franck Ettien et JC. Donc nous avons tous rejetés les résultats de cette médiation.

De façon concrète comment sera organisée l’assistance juridique que tu comptes initier pour les journalistes une fois aux affaires ?

Nous avons eu des échanges avec un groupe d’avocats qui nous a fait des propositions. La seule chose que nous avons mis sur la table c’est qu’ils puissent constituer une veille pour la défense des droits des journalistes partout et en tout temps. Nous nous sommes accordés sur le principe. J’attends mon élection pour l’activer.

Est-ce pour tes ambitions à l’Unjci que tu t’es marié récemment ?

Non, le mariage à cette date a été prévu il y a deux ans. Et puis, lorsque j’ai voulu être candidat en 2016, je n’étais pas marié.

Quelle sont tes réelles ambitions dans cette course à la présidence de notre corporation ?

Mes réelles ambitions, c’est de mener le combat pour la dignité, la respectabilité et la dignité du journaliste, ce 4e pouvoir sans moyen, très souvent marginalisé.

Lance que penses-tu quand on te taxe de candidat de Pdci Daoukro?

Je ris. Moi, je suis à l’Unjci pas parce que j’appartiens à une région, une religion ou un parti politique… Mais tout simplement parce que je suis journaliste. J’ai fait Le Jour Plus avant de poser mes valises au Nouveau Réveil…

Lance Touré comment comptes-tu donner à l’Unjci son autonomie financière ?

À chaque activité de l’Unjci, nous engrangeons des ressources, nous avons une maison de la presse qui a besoin d’être réhabilitée; nous devons trouver un promoteur qui nous permettra de lever des bâtiments qui pourront être mis en location. Avec toutes ces ressources, nos allons approcher une institution bancaire (c’est deja fait) qui va nous proposer une formule d’investissement qui nous permettra d’accroître nos ressources.

Lance je crois savoir qu’au sein de l’équipe de MT tu étais chargé des affaires socioculturelles. On te sait donc très bon danseur de zouglou….Est- ce que cela ne te dessers pas en terme d images ?

Le zouglou c’est l’identité culturelle de la Côte d’Ivoire.

Lance Touré comment comptes-tu financer la soirée Ebony ?

Avec la Première Dame.

Lance Touré comment comptes-tu donner à l’Unjci son autonomie financière ?

Je vais suivre le rythme donné par MT notamment avec les excellentes relations entretenues avec des partenaires et les moyens mis à notre disposition par le Fsdp pour le financement de nos activités. Nous allons également apporter des reformes notamment en rapprochant le public à qui nos productions sont adressées par un vote par SMS (ça pourra être rentable)

Tu es vice-président de MS Médias, pourquoi n’as tu pas démissionné ?

Ce n’est pas incompatible monsieur le juriste. Là où il s’agit de débattre et de s’impliquer pour le bien-être du journaliste, je me suis donné le devoir d’y être.

Avec Lance Touré, le prix Ebony va t-il demeurer dans sa forme actuelle ?

Nous allons apporter des reformes. Notamment en faisant la promotion de toutes les productions de nos nominés, les conserver et les mettre en compétition dans les concours à l’international. Le public sera associé par des votes et le jury décidera en dernier ressort. Donc une semaine avant le concours, les productions devront être disponibles. En plus du lauréat nous entendons récompenser son entreprise parce que c’est un travail collectif qui a permis cette récompense. Cela va encourager les patrons à créer les conditions pour une production meilleure de nos confrères.

Lance si tu es élu quelle sera ta première activité pour l’épanouissement des journalistes?

C’est la mise sur pied du conseil juridique.

Lance Touré tes propositions pour sortir la presse de sa léthargie et quelle est la place de la femme journaliste dans ton programme ?

Vous savez, le journaliste est un maillon essentiel dans la promotion de la démocratie. En plus, il est appelé 4e pouvoir. Donc autant les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires bénéficient de moyens conséquents pour exercer leur pourvoir, autant il faut permettre au 4e pouvoir d’exercer, de jouer pleinement son rôle. Et puis, le droit à l’information est bien inscrit dans notre constitution. Ce qui veut dire que le rôle du journaliste est très important. C’est pourquoi nous avons conçu un plan économique pour les entreprises de presse. Nous allons approcher les patrons de presse pour qu’ensemble nous puissions porter ce projet.

Que dirais-tu d’un appui financier de 5 milliards FCFA sur les 5 prochaines années pour rendre les médias viables ?

C’est une bonne proposition mais on peut faire mieux.

Edipresse a des difficultés, les entreprises de presse aussi. Le paysage médiatique est sinistré. Le digital peut-il être une panacée ? À quelles conditions concrètes ?

Le digital vient comme un appui dans la vente de l’information puisqu’il faut s’adapter aux nouvelles technologies. Même en Europe où la technologie est très avancée le journal papier continue d’exister. Donc le journal doit exister et va toujours exister.

Frank Ettien dit dans ses engagements qu’il faut soutenir les journalistes sans distinction. Est-ce à dire que toi qui est du bureau sortant, vous marginalisiez ou privilégiez certains ?

Souffrez que je ne commente pas les sorties d’un confrère; ça n’engage que lui. Membre du bureau sortant, avec à notre tête Traoré Moussa dit MT nous avons travaillé et nous avons un bilan à défendre. C’est vrai que l’œuvre humaine n’est jamais parfaite mais nous avons fait du mieux que nous pouvons pour apporter ses réponses aux préoccupations de nos confrères.

Lance Touré serait-il le candidat de la nouvelle génération de journalistes vu l’engouement que celle-ci a pour sa personne ? Comment comptes-tu rallier nos doyens, nos chefs, nos patrons et nos guides à la cause de ta candidature ? Ne crains-tu qu’ils aient des appréhensions pour cette jeune classe de journalistes ?

C’est vrai que les jeunes en majorité se reconnaissent en nous. Mais nous bénéficions du soutien d’aînés qui nous accompagnent dans cette Lancée. Donc nous sommes le candidat de tous les journalistes.

Lance Touré tes propositions pour sortir la presse de sa léthargie et quelle est la place de la femme journaliste dans ton programme ?

Vous savez, le journaliste est un maillon essentiel dans la promotion de la démocratie. En plus, il est appelé 4e pouvoir. Donc autant les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires bénéficient de moyens conséquents pour exercer leur pourvoir, il faut permettre également au 4e pouvoir d’exercer, de jouer pleinement son rôle. Et puis le droit à l’information est bien inscrit dans notre constitution. Ce qui veut dire que le rôle du journaliste est très important. C’est pourquoi nous avons conçu un plan économique pour les entreprises de presse. Nous allons approcher les patrons de presse pour qu’ensemble nous puissions porter ce projet.

Lance Touré, quels sont tes rapports actuels avec le président sortant ? Que penses-tu de l’allure que prend cette campagne avec le «lynchage» dont fait l’objet MT ? Penses-tu que ce qui se clame est vrai à savoir que les candidatures sont portées par les partis politiques ? Si c est vrai tu serais porté par lequel ?

Je déplore qu’on veuille pour des questions électorales salir notre corporation, salir un journaliste. Cela ne nous honore pas. Je suis le candidat des journalistes. Le jour je voudrais m’engager en politique, je ne chercherai plus à diriger l’Unjci qui doit demeurer notre organisation commune donc apolitique. Je suis le candidat des journalistes. J’ai d’excellents rapports avec le président MT, un grand-frère. Je tiens à le saluer pour m’avoir coopté comme 4e vice-président.

À ce stade si ton patron te disait de renoncer en faveur d’un candidat, comment prendrais-tu cela ? Comme une pression ou comme un conseil ?

J’ai l’appui et la bénédiction de mon patron depuis le début.

Lance Touré, c’est quoi ta force ?

Ma passion pour la profession qui m’amène à partager, à tendre la main à tous les confrères.

Lance Touré pourquoi penses-tu que tu as le meilleur profil pour être le meilleur choix pour cette élection ?

Je suis le candidat des journalistes sans exception, attaché à la cohésion, à la solidarité vraie et à la dignité de tous les membres de notre corps de métier.

Candidat Lance Touré as- tu une solution pour les rats dans la presse qui ne font pas honneur aux journalistes.

Je suis conscient qu’il faut assainir notre milieu. D’ailleurs c’est un pan important de programme. Nous allons nous y atteler.

Sous quelle forme le public sera associé? (Ebony)

Ça sera un vote du public comme cela se fait à miss Côte d’Ivoire par exemple. Vous savez que nos productions sont adressées à une cible. Nous allons donner l’occasion à cette cible de se prononcer mais surtout de susciter leur intérêt. Vote pas SMS ou via net.

Comment expliques-tu le soutien ouvert de ton patron dans une élection à l’Unjci ? Le Pdci est il par conséquent derrière ta candidature ?

Je répète que je suis le candidat des journalistes. Le jour je voudrais faire la politique, je ne chercherai pas à diriger l’Union qui est apolitique.

Beaucoup de gens disent que tu as créé la TPO pour des visées électorales. Qu’en dis-tu ?

Sur Tpo, Franck Ettien est là bas, MT y était, Fernand Dedeh est là bas, Mariam Coulibaly également…et vous constaterez que là bas on ne parle pas de l’Unjci parce que tout le monde n’est pas journaliste.

Définis TPO

Team Plume d’or, une association d’amis et hommes de média créée par Moussa Konaté de la Rti dont le dénominateur commun c’est notre amour pour le zouglou. Lacinan Ouattara sait de quoi je parle.

N’empêche que ça peut toujours rapporter quelque chose.

Oui la solidarité, la cohésion et le partage. Qui sont des valeurs chères à nos yeux.

Que penses-tu du code 91? Et comment comptes-tu agir pour la liberté des journalistes, notamment des médias publics et des journaux partisans, de la caporalisation ?

Je regarde code 91 de loin. Mais je connais bien les membres qui l’animent. Je salue vos positions très souvent objectives et utiles. Nous optons pour la défense des droits des journalistes d’où la volonté de mettre en place un conseil juridique, faire la promotion de l’éthique et de la déontologie.

Un cabinet peut-il suffire face à un exécutif qui a la possibilité de faire pression sur les médias publics parce que leurs directeurs sont désignés par le président et que ses représentants siègent au conseil d’administration, cela peut-il suffire ?

Donnons-nous les moyens de défendre nos droits.

3 membres du bureau exécutif sont candidats. Pour le commun c’est difficile à comprendre. La solidarité existait-elle au sein de ce bureau ?

Oui nous sommes solidaires parce qu’au moins la compétition se fera en famille…

Tu as dis plus haut que tu as la majorité des jeunes journalistes avec toi. J’aimerais savoir sur quoi te bases-tu pour affirmer cette allégation ?

Je vais t’inviter à une rencontre et tu constateras toi même. Merci.

Au delà de cette compétition. Avez vu eu le temps, les 3 candidats, de vous parler pour une campagne et des élections apaisées ?

Ouiiii, on se parle très souvent. Et nous sommes amis. Mais nous avons intérêt à calmer nos amis très souvent excités et trop passionnés.Merci à tous de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer, de partager avec les frères et sœurs que vous êtes notre vision pour une Unjci plus forte, pour la dignité et la respectabilité du journaliste. Ce projet, nous ne pouvons pas le porter seul. C’est pourquoi, nous vous invitons à nous rejoindre, dans la Cohésion, dans les Actions et vue d’un Professionnalisme. Mettons donc le Cap sur la liste que je conduis pour que nous puissions nous lancer pour une vraie fraternité. Vive l’Unjci.

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.