Actualite, Grands Genres

[Côte d’Ivoire Élection à la présidence de l’UNJCI] Franck Ettien (Candidat, tête de la liste « Innovons ensemble »: Mener le combat contre la précarité et défendre la liberté de la presse »


Abidjan, 12-07-2019 (lepointsur.com) l’Assemblée générale élective de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) est prévue les 20 et 21 juillet à Abidjan. Trois listes en compétitions. Le Forum WhatsApp des journalistes offre un temps de « Fauteuil Blanc » à chacune des têtes de liste pour expliquer les motivations de sa candidature, ses projets et programmes, ses moyens d’actions…Après le candidat Jean Claude      Coulibaly, premier à ouvrir les débats, le 9 juillet 2019, c’est au tour de Franck Ettien , de la liste ‘’Innovons ensemble’’ cette élection. Son projet est structuré autour de cinq engagements. Globalement, il milite pour la gestion transparente de la faîtière, pour la lutte contre la précarité et pour La Défense de la liberté de la presse.

Trois listes sont en compétition pour le fauteuil à l’Unjci. Élection prévue le 21 juillet 2019.

Qui est Franck Ettien?

Journaliste. DEA en lettres modernes spécialité roman français du XX SIÈCLE. Master 2 de sciences politiques spécialité communication institutionnelle. Licence de communication spécialité organisations

Dis un peu plus. Marié? Combien d’enfants? Franck Ettien est-il marié? Il a combien d’enfants? Quel âge a t’il?

Marié père de 4 enfants (2filles, 2 garçons).Je suis marié depuis 2014

Les raisons de ton licenciement sont-elles vraiment liées à tes ambitions à la tête de l’Union ?

Je souhaite qu’on se concentre sur mon offre de gestion pour l’Unjci

De la fin de ta présidence à la tête de l’Ujyop à ta candidature à la présidence de l’Unjci, tu traverses une sorte de mer très agitée. Le président Franck Ettien a quel problème avec certains confrères au point d’être au cœur des tumultes ?

Je n’ai pas de problème particulier avec un confrère. Sauf si tu en connais de spécifique

Tu es au courant des résultats de la méditation entamée par le bureau sortant dont évoque le chef du village (Boga)

Oui. Puisqu’on en parle partout.

Franck Ettien savait plus ou moins ce qui se tramait depuis des mois. La rumeur était persistante. Sa candidature m’a même surpris, tellement les gens parlaient d’une mise en garde de ses patrons. Il n’a rien dit. Et c’est maintenant, tout sort. Parfois, sachons aborder les problèmes… Franck, pouvait alerter sa famille des journalistes dès le départ.

Oui, on condamne mais qu’on ne nous prenne pas pour des cons…JCC sera battu. Mais de façon loyale. Pas de pitié pour un faux coup. J’attends les explications de Franck. A-t-il déposé ses valises chez Ibouldo promoteur d’un site??? On se connait dans pays là.

Je n’ai jamais voulu en parler. J’en ai informé mon épouse que ce soir, pour éviter qu’elle le découvre sur les réseaux sociaux.

J’ai couvert des tentatives d’organisation d’assemblées générales de l’Ujyop sur la fin de ton mandat. Il ya eu des critiques très acerbes des confrères contre ta gestion à l’époque. Mais ma question était de savoir pourquoi tant de bruits autour de ta candidature à l’Unjci ? Ça peut m’orienter.

Je n’ai de problème avec personne. Pour l’Unjci, depuis le 21 mars 2019, j’ai rendu ma vision pour notre organisation. J’espère bénéficier de la confiance de l’ensemble des journalistes de Côte d’Ivoire au soir du 21 juillet.

Il se raconte que tu étais au front pour la réélection de MT il y a 3 ans… Aujourd’hui, il ne te parraine pas à ton tour, quels commentaires face à cette situation ?

J’ai le parrainage de nombreux journalistes qui épousent le projet de la liste « Innovons ensemble « . Ce projet se résume en 5 engagements.

Quelles sont tes ambitions pour l’Union, les Journalistes et les entreprises de presse?

Rendre la gestion de l’union transparente, ouverte et inclusive. Pour les journalistes, poursuivre le combat contre la précarité et défendre la liberté de la presse.

J’ai appris avec beaucoup de regret ton licenciement du quotidien « Le Rassemblement ». Une situation que nous déplorons tous. Mais, j’ai appris que tu n’avais pas un contrat signé en belle et due forme avec ton employeur. Toi qui prétends diriger l’Unjci dans la rigueur et la transparence en innovant, pourquoi n’as-tu pas refusé de tremper dans une telle compromission ? N’est-ce pas un peu léger de la part de quelqu’un qui souhaite diriger la faîtière des journalistes ?

Frère, évitons les allégations.

Il n’en est rien. Juste que, hier comme aujourd’hui, je m’oppose à tout abus. À l’époque un vacataire qui devait nous donner des cours de droit voulait nous vendre un fascicule de 30 pages à 3000 Fcfa. Je m’y suis opposé énergiquement en tant que délégué d’amphi. Et tout ce que lui et ses partisans ont trouvé était de me salir. Mais l’histoire n’a pas de trou comme j’aime dire. Interroge encore autour de toi les étudiants de lettres modernes de cette époque. Merci de m’avoir replongé dans ce temps où fougueux et insouciant je me battais contre toutes formes d’injustices. Demande encore et tu sauras…

Il est dit aussi que tu considères que l’Unjci est dirigée par les vieux et que les jeunes doivent les mettre au placard. Un journaliste de 15 ans ou 20 ans d’expériences devient moins journaliste ?

Je ne parle jamais en termes d’âge. Mais de compétences. Relis mon programme et tu verras que j’y ai inscrit la mise sur pied d’un collège d’aînés pour encadrer nous, les plus jeunes.

Tu dis que tu ne parles pas d’âge mais de compétences ?

Cela s’applique à nous tous, jeunes et vieux.

Vous êtes trois à revendiquer le même bilan (celui du conseil sortant), pourquoi, tu serais plus légitime que les deux autres ?

Plus légitime ? Non. J’ai une offre de gestion que je soumets à l’appréciation des journalistes.

Je reformule alors. Pourquoi devrait-on être sensible à ton offre de gestion plutôt que celle d’un autre candidat…?

Je pense qu’elle est réaliste et réalisable

Grand-frère Franck Ettien Journaliste dans un entretien que tu as eu avec moi, il y a quelques mois, tu t’étais montré disposer à retirer ta candidature dans un cadre de discussions. Que peut-on comprendre du contenu de ce  » cadre de discussions »?

Retirer ma candidature ??? Je n’en ai pas souvenance ou alors tu as dû mal interpréter mes propos.

Penses-tu sincèrement qu’on peut gérer l’Unjci si on n’est affilié au pouvoir en place ? Par exemple le Rhdp aujourd’hui au pouvoir ?

Les textes de l’union ne prévoient pas qu’il faut être militant ou sympathisant du pouvoir en place pour être éligible.

Les gens qui te font le coup aujourd’hui, ne l’ignorent pas mais ils l’ont fait quand même. Comment comptes-tu assurer l’indépendance de l’Unjci en l’éloignant des influences et autres ingérences politiques extérieures ? Un plan concret je veux dire.

En étant comme je suis. Avec mon équipe et l’ensemble des journalistes.

Tu as été licencié le 14 juin 2019. Près d’un mois après, tu le mets sur la « place publique ».J’ai envie de dire, pourquoi si tard? Que cherches-tu avec cette affaire de licenciement en pleine campagne ? Te faire passer pour la victime et attirer la sympathie des journalistes-électeurs?

Tu indiques avoir démissionné du Conseil exécutif sortant, parce que tu ne cautionnais pas certaines pratiques. Quelles sont ces pratiques ? Tu dis aussi que c’est dû au fait qu’une certaine médiation t’avait désigné comme le candidat du consensus et qu’on aurait manœuvré pour te dénier cette qualité. Comment expliques-tu que la plupart des membres actifs du Conseil exécutif sortant se trouvent sur d’autres listes et non avec toi?

J’ai démissionné pour une question d’éthique qui se posait dans le processus de choix de la personne qui devait défendre le bilan du bureau sortant. À part cela, je l’ai souvent dit, j’assume le bilan du bureau sortant. Toutefois, j’estime qu’on peut mieux faire.

Si on se base sur l’axiome qui n’a pu gérer une case ne peut diriger un village, ta gestion décriée de l’Ujyop n’aurait pas dû t’amener à renoncer à la présidence de l’Unjci ?

L’Ujyop est née en 2007. Je suis arrivé à sa tête en 2016. Elle était à peine connue. Mon équipe et moi, nous sommes donné pour objectif de la redynamiser. En un an, nous avons mené des actions dont 4 activités d’envergure. Avant qu’en 2017, certains membres me reprochent de ne pas habiter Yopougon, une condition qui n’était requise pour être candidat.

Quelles sont ces activités en dehors des réceptions des lauréats des prix Ebony résidants à Yopougon ?

Une Investiture qui a mobilisé, lancement d’un périodique et d’une cause de solidarité, réception des Ebony

C’est tout en 3 ans ? Qu’est devenu ce périodique ? Est-il paru ? Si oui, pouvons-nous savoir le nombre de parutions ?

C’est juste le bilan d’un an avant que des membres ne me reprochent de ne pas habiter Yopougon. Ce qui a mis un frein à tous nos projets

Franck Ettien Journaliste as-tu un faible pour l’argent? Pourrais-tu renier tes convictions pour des espèces sonnantes ? Cela est-il déjà arrivé?

Si ça devait arriver, frère, tu ne m’aurais connu ou alors tu m’aurais regardé à la télé

Franck Ettien et la Prison? Tes rapports avec Pasteur Tagoua?

Jamais fait la prison. Depuis 2008, le pasteur Tagoua voulait que je sois son directeur de la communication alors qu’il était candidat à la présidentielle. Je lui ai demandé ses objectifs. Il a répondu que Dieu lui avait révélé qu’il allait être président. Je l’ai abandonné. Il ne me semblait pas réaliste.

Dis-moi ce que t’évoques les noms suivants :

Amédée Kouakou

Alafé Wakili

Traoré Moussa

Laurent Okoué

Lance Touré

Jean-Claude Coulibaly

Réponse : Amédé Kouakou, le ministre.

Wakili Alafe, le barbouze

Traoré Moussa, le frère

OKoue Laurent, le pasteur

Lance toure, l’ami

Jc coulibaly, le géant

Tu aurais fait le tour de plusieurs personnalités du Rhdp pour le financement de ta campagne. Vrai ou faux ?

Faux

Je n’ai pas encore lu son récit. Contrairement à mes habitudes je n’ai pas encore répondu à Boga Sivori que j’ai nommé président du Conseil de gestion de la maison de la presse alors qu’il n’est pas Rhdp. Toi qu’il dit soutenir crois-tu devant Dieu et les hommes à la véracité de son récit au vitriol contre ma personne?

J’étais à 1077 messages non lus quand mon équipe m’a rappelé qu’il était l’heure du fauteuil blanc. Toutefois, tout soutien, surtout venant des aînés nous réjouit.

A Yop, tu as fait face à une fronde, ne crains-tu pas pour l’Unjci???

Tout leader doit s’attendre à tout. Je suis déterminé

J‘ai également appris que quand tu es avec des personnalités proches, tu prétends que tu es RHDP mais lorsque tu es avec les militants et sympathisants de l’opposition plus précisément de la gauche démocratique tu te présentes comme un journaliste indépendant ancien fesciste pour t’attirer leur sympathie. Comment expliques-tu ce double langage ?

Frère, tu ne me connais assez. Mais, tu me découvriras. Je ne suis pas homme à me renier.

J’ai appris que tu aurais été licencié à « La Matinale » suite à une fronde dont tu étais le meneur. Je note également que tu n’étais pas entendu avec les journalistes de Yopougon au sein de l’Ujyop. Ceux-ci t’auraient reproché une « gestion opaque » et qui se limitait à ta seule personne. Au regard de tous ces faits, penses-tu être un bon candidat à la tête de l’Unjci ?

Frère, renseigne toi un peu plus avant de poser des questions qui portent en elles des allégations. Je suis resté employé à la Matinale jusqu’à sa fermeture le 30 décembre 2015.

De l’Unjci de Yao Noël en passant par De Yedagne, Criwa, Beonaho et autres laquelle des Unjci t’a séduit?Laquelle voudrais-tu copier ? Laquelle trouves-tu exécrable ? Dans tous les cas pourquoi ?

Chacun a apporté sa pierre à la construction de l’édifice. Je reste admiratif devant l’humilité de Yao Noël, le courage de Diegou, l’indépendance d’Honorat, la maestria de Amos, la fougue de Criwa et le calme et le sérieux de Mam.

Franck je te connais depuis le Cercom…Ouatt également qui est aujourd’hui dans l’autre camp. Les professeurs vous connaissaient pour votre franc parlé. Dis-moi qu’espères- tu au sortir de ces élections ? Quel message pour ceux qui ne sont pas encore convaincus par ta liste ?

J’espère gagner et travailler avec tous pour la bonne marche de l’union.

Si Ettien devait être un animal lequel serait-il ? Quel est le dernier livre lu et qu’en as-tu retenu ?

Un lion. « Père riche, père pauvre » qui décrit l’implacable dualité du monde (riche et pauvre)

Ettien et les femmes ?

On s’efforcera de leur accorder plus de places dans la gestion de l’Unjci

Bédié, Guei, Gbagbo, Ouattara ? Un mot, (disons un trait de caractère) pour chacun de ces dirigeants puisque Ettien aspire à diriger.

Ensemble, ils me rappellent Houphouët-Boigny. Tous ont pris un peu de lui.

Heureux d’avoir participé à ce fauteuil blanc. Le modérateur a été excellent. Bonne nuit à tous en pensant à voter le 21 juillet 2019 la liste ‘’Innovons ensemble.’’

 

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.