Actualite

[Côte d’Ivoire/Duekoué] La migration, facteur de cohésion sociale ?


Duekoué, 09-08-2019 (lepointsur.com) Dans un besoin d’échange et d’explication pour diminuer les préjugés et mieux intégrer les populations immigrés, la Fondation Friedrich-Ebert-stiftung en partenariat avec  le réseau ouest africain pour la lutte contre l’immigration Clandestine (REALIC), a tenu une table ronde le jeudi 08 Août 2019, à Duekoué, dans la région du Guemon.

«La migration facteur d’intégration, de développement et de cohésion sociale ?», c’est autour de cette question que les réflexions, les débats et les analyses ont porté pendant les travaux de cette rencontre.

Trois mois après leur  première réunion  à Duekoué, ces deux organismes ont donc décidé de revenir dans le département pour faire un suivit, en vue de renforcer les capacités des participants,  issus de la société civile locale, des leaders de la diaspora CEDEAO, d’ONG et des autorités locales de la région du Guemon, sur notamment les opportunités de la migration.

M. Séraphin Konan Kouamé, conseiller politique pour les partis politiques, les syndicats et la migration, a mené avec Me Florentine Djiro, présidente de l’ONG REALIC et qui par ailleurs a été lauréate du prix d’excellence 2019, des travaux de groupe portants sur le problème de la migration clandestine en proposant des solutions possibles, dans le but d’élaborer un plan d’action cohérent et participatif pour la suite des actions qu’ils vont mener, emmener les au participants ici d à entreprendre des activités au niveau communautaire, le tkiiioout à effet d’emmener les participants à œuvrer pour l’intégration et le respect des droits des travailleurs immigrés contribuant au développement de la sous-région ouest africaine.

En Côte d’Ivoire, souligne-t-on, les immigrants constituent une partie importante de la population qui participe activement à l’économie du Pays, mais ils sont souvent perçus négativement.

Serge Coulibaly, correspondant régional

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.