Actualite, Contribution, Point Sur

[Côte d’Ivoire] Dimanche des rameaux, dimanche du classico Asec-Africa (Par Fernand Dédeh)


À Barthelemy Zouzoua Inabo: Dimanche de rameaux. Dimanche de foot. Après l’entrée triomphale du fils de l’Homme dans la Cité et dans les cœurs, passion foot. En Côte d’Ivoire, c’est le Classico. ASEC Mimosas-AFRICA Sports d’Abidjan. 23ème journée ligue 1. Stade Félix Houphouët-Boigny. 15 h30.

État des lieux

C’est le journaliste de Sport Ahoutou Guillaume Kouakou qui a le mieux capté le fait du week-end: « L’information de cette 23e journée c’est qu’officiellement l’ASEC Mimosas a perdu son titre avec la victoire de la Soa. Et ce même si elle remporte ses 4 derniers matches. ». Saison laborieuse en effet pour les Jaune et Noir. Au plan national et en Afrique. L’équipe poursuivait deux lièvres à la fois. Championnat national et ligue des champions CAF. L’effectif n’avait pas les moyens de ses ambitions: niveau d’ensemble moyen, groupe sans véritable leader, l’infirmerie toujours ouverte. Performances très irrégulières.
Après la sortie en ligue des champions CAF, l’Asec Mimosas a jeté son dévolu sur la ligue 1. Là encore, elle a été incapable d’aligner deux matches de rang. Elle colle aujourd’hui au peloton de tête en espérant terminer sur le podium. (4 ème, 35 points). Battre l’éternel rival fait partie des projets de la saison pour Amani Lambert Cesar et ses poulains. L’Asec Mimosas part avec les faveurs des pronostics.

L’Africa Sports d’Abidjan est malade. La pire saison de son existence. Résultats médiocres, abonnés aux faits divers et aux querelles de cours communes, les Vert et Rouge gèrent la routine et joue plus le maintien qu’autre chose. 11 ème avec 27 points. À l’Africa Sport, le ver est continuellement dans le fruit. L’équipe en permanence sur des vagues impétueuses. Elle peut se sur motiver pour les besoins du classico, mais le mental et les ailes sont plombés. Le président intérimaire, Bailly Antoine soutenait récemment « Une saison sans battre l’Asec Mimosas, c’est un échec. ». Plus facile à dire qu’à réaliser. Dans le contexte actuel.

Simplice Zinsou à Abidjan…

L’autre équation de cette opposition Asec-Africa, les tribunes et gradins. Le public ivoirien ne se déplace plus comme par le passé pour suivre les matches. Une poignée d’irréductibles, toujours les mêmes, toujours aux côtés des équipes.

Le marketing des clubs est en cause. Qu’offre-t-on, que propose-t-on aux supporters pour les appâter et les mobiliser? 

Le marketing de la fédération est en cause. Routinière. Sans innovation. 
Tiens, la FIF aurait pu saisir l’occasion de ce match Asec-Africa pour un hommage aux hommes et femmes qui sont les pièces d’identité de ces deux clubs. Simplice Zinsou, l’ancien président des Vert et Rouge est à Abidjan depuis quelques semaines. Avec l’ambassadeur Georges Ouegnin, ce sont des figures emblématiques de notre football. Ces deux personnalités auraient pu donner le coup d’envoi de cette rencontre… Quelque chose pour susciter l’émotion des supporters et raviver les souvenirs. Le football, c’est aujourd’hui un show permanent. En dehors et sur le terrain. Enfin… Le conseiller n’est jamais le payeur…

Les ASEC-Africa des 3 dernières saisons

Saison 2018 – 2019

23e journée: ASEC Mimosas – Africa Sports : ?

10e journée: Africa Sports – ASEC Mimosas : 1- 3

Saison 2017 – 2018 

23e journée: Africa Sports – ASEC Mimosas : 2 – 3

10e journée: ASEC Mimosas – Africa Sports : 1- 0

Saison 2016 – 2017

22e journée: ASEC Mimosas – Africa Sports : 2 – 1

9e journée: Africa Sports – ASEC Mimosas : 0 – 1

(Source: Asec Mimosas)

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.