Actualite

[Côte d’Ivoire/Depuis Sangouiné] Ahoussou Jeannot plaide pour une union sacrée autour du Rhdp


Sangouiné, 11-10-2019 (lepointsur.com) Dion Rémi, le nouveau maire de la commune de Sangouiné a été investi le samedi 05 octobre en présence de M. Ahoussou Jeannot, président du sénat. Cette cérémonie placée sous le sceau de la Concorde a été rehaussée par la présence du vice-président de l’Assemblée nationale, l’Honorable SIKI Blon Blaise qui a fait profil bas. Dion Rémi a battu son fils candidat, il est venu l’investir.

« Je suis heureux d’être un des témoins privilégiés de l’investiture de mon jeune frère Dion Rémi dont l’abnégation au travail et la passion pour Sangouiné est reconnu de tous. Mes premiers mots vont à l’endroit de mon aîné l’Honorable député SIKI Blon Blaise qui reste dans toute la région du Tonpki le grand baobab à l’ombre duquel tous s’abritent. Votre inoxydable abnégation au travail, votre dévouement et votre engagement au service de la Côte d’Ivoire et de nos concitoyens du Tonpki ne finissent pas de nous émerveiller. Vous êtes pour nous, une source intarissable de connaissances et de sagesse. Merci de contribuer comme vous l’avez si bien réussi, à faire la promotion des jeunes générations dans cette région », a introduit le président du sénat.

Il a par ailleurs, félicité le maire pour les importants chantiers ouverts depuis son élection. C’est pourquoi il l’a  exhorté  à poursuivre ces efforts qui contribuent  à accroître les richesses de sa commune en améliorant les conditions de vie et de travail de ses administrés. C’est pourquoi, le président du sénat rassure le maire de Sangouiné de son soutien « (…) La politique de décentralisation que conduit le gouvernement a permis la création de nombreuses collectivités territoriales. Le sénat qui représente des Collectivités territoriales veille à la cohérence d’ensemble de ces initiatives. Il assure ce rôle par ces réflexions et ses travaux, tant sur le plan législatif que dans le cadre de ses activités de contrôle de l’action gouvernementale. C’est d’ailleurs à ces titres que le sénat initiera dans les semaines à venir, une grande rencontre à Yamoussoukro avec les gouverneurs des districts, les présidents de conseils régionaux et les maires de la Côte d’Ivoire. Cette rencontre permettra de faire le diagnostic de la politique de décentralisation pour enfin identifier les actions prioritaires…», explique le président du sénat.

Conscient de ce que 2020 n’est plus loin, le président Ahoussou Jeannot a profité pour lancer un appel à toute la classe politique ivoirienne et particulièrement ceux et celles qui se réclament de la philosophie politique de feu Félix Houphouët-Boigny. « (…)  N’oublions jamais que ce sont nos intransigeances d’hier qui ont fait le lit des déstabilisateurs et qui leur ont permis de planter le couteau dans le ventre de la Côte d’Ivoire. N’oublions jamais que ce sont nos querelles d’hier, nos divisions qui ont fait couler tant de sang et créées la désolation dans le pays de feu Félix Houphouët-Boigny. N’oublions jamais que c’est ensemble, unis et rassemblés autour du président Alassane Ouattara que tout est redevenu possible. C’est pour cela que j’en appelle à une dynamique nationale de mobilisation et de soutien au président de la République qui incarne l’ensemble des institutions…  La vie politique nationale est marquée aujourd’hui, par la création du Rassemblement des Houphouétistes pour la paix (Rhdp) qui a été inspirée par les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. C’est ensemble dans le Rhdp que nous avons avec le président Alassane Ouattara, ramené la paix qui permet de construire le développement de notre pays. Le moment est donc venu pour que tous les grands acteurs du Rhdp se  retrouvent pour consolider la base de notre famille politique, qui constituent le socle sur lequel repose la Côte d’Ivoire », exhorte pour la consolidation de la Paix et de la cohésion sociale, le président du sénat.

Avant lui, le nouveau maire de Sangouiné Dion Rémi a dit avoir fait son choix pour le Rhdp, en toutes responsabilités. Ce qui selon lui apportera le développement à sa commune et à ses administrés. « (…) Je me tiens donc à votre entière disposition pour mériter la confiance en moi. Je puis vous assurer que Sangouiné restera toujours mobilisé pour le triomphe du Rhdp dans la région du Tonpki en 2020 », assure-t-il. La réhabilitation du centre de santé urbain de Sangouiné, le lancement des travaux de construction des centres culturels de Melagouiné, Kassiapleu,Gotongouiné 1 et Gougonopleu, un don des matériels au lycée de Sangouiné, le renforcement du lotissement, tels sont les projets d’urgence du nouveau Maire de Sangouiné.

Aussi il a émis des doléances qui se résument au renforcement de la fourniture électronique dans la commune, l’équipement du centre de santé urbain de Sangouiné, le reprofilage de l’axe Gouagonopleu- Zonlé 2 long de 17km.

Doumbia Balla Moïse (Correspondant régional)

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.