Actualite

Côte d’Ivoire-Croix-Rouge/ Coulibaly Monique contre-attaque: “Je ne pense pas être au-dessus de la loi”


N’dri Eugène, président du comité local de Toumodi (Ph :Dr)

N’dri Eugène, président du comité local de Toumodi (Ph :Dr)

(Lepointsur.com du 9-11-14)-« Si je constitue une entrave à l’exécution d’une décision de justice, je serai interpellé par cette justice. Puisque je ne pense pas être au-dessus de la loi ». Tels sont les propos de Coulibaly Monique, ex-présidente de la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire. Elle répondait à N’dri Eugène, président du comité local de Toumodi, qui lui rappelle qu’elle ne doit plus organiser d’activités au nom de l’institution depuis le vendredi 11 juillet 2014. Car elle a perdu tous les procès. Elle a profité d’une rencontre avec la presse locale pour s’exprimer dans la parution N° 3088 du vendredi 7 novembre 2014 du journal Le Jour plus. En effet, l’ex-présidente pense que l’Ordonnance du Juge des référés ordinaire ne l’interpelle pas assez en ces termes « Pour ces motifs…Ordonnons la suspension de l’organisation de la session extraordinaire du comité central prévu pour le samedi 19 juillet 2014 à Abidjan à l’hôtel Koriet et de toutes autres réunions jusqu’à la mise en place des nouveaux organes dirigeants… ». Et continue de travailler au nom de la Croix-Rouge. En effet, pour  N’dri Eugène, président du comité local de Toumodi Coulibaly Monique a violé les textes de l’institution les 5 et 6 septembre 2013 à Abengourou au cours d’une Assemblée générale improvisée pour garder son poste.

Traduite en justice, elle a perdu les procès et devrait céder le fauteuil de présidente. Mais elle continue d’exercer comme si de rien n’était. Que va enfin décider la justice face à cette défiance qui perdure et occasionne des murmures dans les comités locaux du pays ? C’est une interrogation qui trotte dans l’esprit de nombre de volontaires qui ont hâte de voir cette crise prendre fin.

@lepointsur.com/Kan Charles

Commentaires

commentaires