Actualite

[Côte d’Ivoire/Conseil municipal de Blolequin] Bilan satisfaisant pour l’exercice 2019


Blolekin, 10-1-2020 (lepointsur.com) La cinquième session ordinaire du Conseil municipal de Blolequin, s’est tenue récemment dans la salle de mariage de la mairie de ladite localité. Occasion pour Jean Joël Baou Doué, maire de la commune de Blolequin, de dresser le bilan de l’exercice 2019 de sa structure dans un premier temps, avant d’afficher ses priorités de l’année 2020.

En terme de bilan, tout en se réjouissant de l’amélioration des ressources propres du Conseil municipal de Blolequin, qui ont enregistré un excédent de 50 millions FCFA, le maire a indiqué que ce sont au total 17 opérations d’un coup global 178.000.000 millions FCFA qui ont été réalisés. Aussi, 8 actions d’un montant de 14.000.000 millions FCFA ont été également posées. Au nombre des opérations et actions, on note la construction de la clôture de la mairie, du logement du Secrétaire général, du centre de santé de Medibly, l’achat des fournitures de bureau et de motos pour agents, l’informatisation de ‘l’état civil, don de carburant à la police, l’organisation de l’arbre de Noël, soutien aux activités génératrice de revenue etc…

«Blolequin est une petite commune mais j’ai foie qu’en 2020 nous allons mieux faire enfin d’avoir un budget conséquent  capable de réaliser nos projets», a rassuré le premier magistrat de la commune, tout en annonçant séance tenante l’installation prochaine de deux banques à Blolequin. Une information qui a suscité un tonnerre d’applaudissement.

«Le département de Blolequin constitue une zone à forte production agricole en Côte d’Ivoire, il est tout à fait indiqué qu’une banque y existe pour sécuriser les capitaux de nombreux opérateurs économiques de notre département», s’est justifié le maire.

Abordant le chapitre du foncier urbain, Jean Joël Baou Doué a indiqué que son Conseil municipal et lui ont hérité d’une situation catastrophique à leur arrivée à la tête de la commune en 2018. «Nous avons de réelles difficultés au niveau de l’attribution des lots dans la ville parce que  nous nous sommes rendus compte qu’un terrain appartient à deux ou trois personnes à la fois. Pour résoudre ce problème nous avons mis en place une commission pour régler à l’amiable les conflits au lieu d’envoyer à tout moment les parents au tribunal», précise-t-il.

Evoquant également la politique de développement de Blolequin, le maire Baou Doué a énuméré les priorités de sa commune pour 2020, il s’agit entre autres du bitumage des rues, l’emploi jeune, la construction de magasins, du stade “Agora’’, la réhabilitation de la salle de mariage, la dotation en matériel des sept comités de salubrité mis en place et l’autonomisation des femmes.  Autre point saillant de cette session, les conflits fonciers récurrents à Blolequin.

Sur ce chapitre, le maire a affirmé que lui et son équipe municipale procèdent, dans la prévention des conflits, par des séances de sensibilisation de sorte qu’autochtones et allogènes ne rentrent pas en conflit. «Le reste c’est à l’administration de s’en occuper», ajoute-t-il.

Au terme des travaux de cette cinquième session ordinaire du Conseil municipal de Blolekin, Jean Joël Baou Doué a exhorté la population à doubler d’ardeur au travail pour son autonomisation.

Oscar Gnakonhi, correspondant régional

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.