Actualite, Point Sur

[Côte d’Ivoire/Célébration de l’indépendance 2019] Le préfet du département de Lakota salue les réalisations du gouvernement dans sa localité


Lakota, 08-08-2019 (lepointsur.com) A l’instar des autres villes ivoiriennes, Lakota a célébré le mercredi 7 août 2019, les 59 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire, en présence de plusieurs personnalités dont le préfet du département, M. Coulibaly Yaya, Mme la sénatrice de la région du Lôh-Djiboua, Touré Manidja Diabaté, le maire Samy Merhy, ainsi que les chefs coutumiers et traditionnels.

Pendant son discours lors de cette cérémonie solennelle, M. Coulibaly Yaya, a déploré certains dérapages des politiques avec notamment la création du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

«La mise en place du RHDP diversement appréciée par les uns et les autres créée parfois des dérapages de certains responsables politiques», a déclaré le préfet du département de Lakota. Et d’ajouter : «Toutefois, faisant preuve d’un sens politique avisé et d’une sérénité communicative, son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, dans son adresse hier soir à la nation, invite toute la classe politique à avoir le bon ton, tout en rassurant le peuple du bon déroulement prochaines élections en 2020».

Les populations sorties en grand nombre pour honorer les festivités des 59 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire, à Lakota.

Aussi, le représentant du président de la République dans le département a, au cours de son intervention, fait l’Etat des lieux de la Côte d’Ivoire. M. Coulibaly Yaya s’est également prononcé sur l’effectivité du programme sociale du gouvernement 2019 dans la localité. Il a en outre passé en revue les questions politiques, sociales et économiques du pays.

«Au plan sécuritaire nous pouvons dire que notre pays vit en paix. N’en déplaise à certains fort et heureusement peu nombreux, qui véritables professionnels du pécimismes, prédisent toutes sortes de catastrophes sécuritaires à venir. Quant à la grande majorité, elle se joint au président de la République pour féliciter toutes nos forces de défense et de sécurité», a déclaré M. Coulibaly Yaya.

«Cependant, il ne faut pas dormir sur nos lauriers en raison que la sécurité est tant nationale que transfrontalière et met à la charge de notre pays l’obligation de prendre une part déterminante dans la lutte contre la grande criminalité, notamment contre le terrorisme et le djihadisme», a-t-il ajouté.

Quant au plan socio-politique, le préfet du département de Lakota, a indiqué que la libération conjointe de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et de M. Charles Blé Goudé, a contribué “puissamment’’ à la décrispation de la vie politique dans le pays. «Cette attente était si forte que même leur libération sous condition n’a pu en rien altérer la joie des populations», dira-t-il.

Un défilé riche en couleur des forces de défenses et de sécurités, des différentes couches socio-professionnelles, des communautés vivant à Lakota et des corps de métiers

Parlant de sa localité, M. Coulibaly Yaya, a salué la réalisation des infrastructures dans le domaine de la santé, l’éducation et du transport par le gouvernement, cette année et ce, pour le bonheur des populations. Se prononçant aussi sur l’éducation de la jeunesse et la consommation “grandissante’’ de la drogue dans la localité, le représentant du président Alassane Ouattara, a mis en mission les parents et les chefs coutumiers afin de veiller sur leurs enfants. «J’invite instamment les parents à mieux encadrer les enfants car les enseignants en vocation de transmettre le savoir tandis que les parents sont chargés de leur éducation. Oui chers parents et chers Douto (chefs traditionnels ndlr), les jeunes, vos enfants doivent s’impérativement s’éloigner de la drogue et ses dérivés pour prendre d’assaut les guichets d’emploi pour leur insertion socio-professionnelle», a-t-il martelé.

Par ailleurs, le préfet du département de Lakota, a félicité le premier responsable de la commune de Lakota, M. Samy Merhy, pour ses actions posées dans le cadre du développement et de cohésion sociale dans la ville.  Au titre de ces actions, on note l’implication sans faille du maire dans l’organisation, cette année encore, de la fête de l’indépendance à Lakota, de l’embellissement et le pavoisement de la ville, mais aussi la prompte réaction de M. Samy Merhy, quand la seule banque de la ville a décidé de fermer. Cette implication du maire a permis aux populations de garder encore leur unique banque de la place.

Le préfet du département de Lakota, M. Coulibaly Yaya a félicité l’emblématique maire M. Samy Merhy, pour ses actions de développement et de cohésion sociale

Après un très beau défilé riche en couleur des forces de défenses et de sécurités, des différentes couches socio-professionnelles, des communautés vivant à Lakota et des corps de métiers, la cérémonie officielle de la commémoration des 59 ans de l’accession de la Côte d’Ivoire à la souveraineté nationale et internationale à Lakota s’est achevée, avec un dîner offert aux populations par le préfet à sa résidence. Deux nominations ont également été faites par arrêtés du préfet. Ainsi, M. Adou Adou Hilaire et M. O. Djédji Albert ont été nommés respectivement chef du village de Dékédou et chef du village de Gogné, sous-préfecture de Lakota.

Georges Kouamé, envoyé spécial à Lakota

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.