Actualite

[Côte d’Ivoire Après 4 année sous administration provisoire] La CNCE dévient Banque populaire de Côte d’Ivoire


La Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE) devient, désormais la Banque populaire de Côte d’Ivoire après avoir été placée sous administration provisoire par la Commission bancaire en 2015.

Suite aux difficultés qu’affichait cet établissement, elle avait été placée sous administration provisoire par la Commission bancaire il y a quatre ans.  Elle revient avec un actionnariat, toujours détenu à 100% par l’État ivoirien. L’information a été rendue publique par Issa Fadiga, directeur général de cette institution financière, le mardi 5 novembre 2019, lors d’une conférence de presse.

Le premier responsable de cette banque a saisi l’occasion pour présenter la vision stratégique de l’institution financière. Issa Fadiga entend amorcer une nouvelle dynamique. Selon lui, ce nouveau nom, plus dynamique et plus inclusif s’inscrit dans la continuité tout en mettant en relief, les nouvelles aspirations de la banque. «Notre objectif, participer activement à l’édification d’une économie ivoirienne forte et profitable à tous », a-t-il indiqué.

Les clients bénéficieront dans les jours à venir, d’un réseau bancaire optimisé avec le renforcement au plan financier, des fonds propres soutenus à hauteur de 53 milliards FCFA par l’État ivoirien. Toute chose qui, selon Issa Fadiga permettra, l’octroi de crédits et l’accompagnement des petits commerçants et artisans.

C’est en 2015 que la CNCE a été placée sous administration provisoire par la Commission bancaire, suite aux difficultés qu’affichait cet établissement financier.

Yannick KOBO

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.