Actualite

#Civ-arrêt des wôro-wôrô à Cocody/ Des syndicalistes infiltrés


woro woroAbidjan, le 7-5-15 (lepointsur.com)-Le jeudi 30 avril 2015, au cours d’une rencontre avec des acteurs des transports, N’Goan Aka Mathias a pris ses responsabilités pour, mettre fin à l’anarchie. Ainsi, a-t-il décidé de la fermeture sans délai et jusqu’à nouvel ordre de toutes les gares communales. Il n’en fallait pas plus pour que les taxis communaux arrêtent de rouler. Ungrève qui perdure.

Le faisant, M. N’Goan Aka Mathias souhaite épargner la commune la plus huppée, des querelles intempestives des syndicats entre factions rivales, dans leur volonté de contrôler le maximum de gares. Sevrant du coup les syndicalistes qui ont fait de la vente de billets leur principale source de revenus dans ces espaces.

Avec du recule, cette décision courageuse du premier magistrat de la commune des “bosses” livre ses secrets. En effet, contrairement aux autres communes du District d’Abidjan où les différents responsables de syndicats se connaissent, “savent d’où chacun vient, ce n’est pas le cas dans la commune de Cocody,” explique un gros bras. “Si vous avez bien remarqué, il y a des gares dans les autres communes pourquoi, les autres maires ne prennent pas de telles décisions. A Cocody, les syndicalistes sont chaque fois infiltrés par des individus de mauvais acabits qui viennent semer le désordre,” soutient notre source sous le sceau de l’anonymat.

Certaines indiscrétions avancent la présence des “microbes” dans le rang des syndicalistes de Cocody. La décision prise par M. N’Goan Aka Mathias qui ne concerne pas les taxis-communaux qui ont arrêté de rouler ouvre la boîte aux pandores voire la réalité sur les différentes violences observées sur les gares. Si malgré la multiplication des rencontres entre lui et les syndicats des taxis communaux refusent de reprendre le service, c’est que la plaie est profonde. Restez connecté, vous serez servis sur les détails d’ici quelques heures.

 

Serges Mignon

Commentaires

commentaires