Actualite

CAN 2015 -Interview : Kolo Touré (Défenseur des Eléphants de Côte d’Ivoire )‎ : ”Je veux me donner une autre chance de gagner une CAN ”


TOURE KOLOAprès le difficile match des Eléphants face au Sily National de la Guinée, la Côte d’Ivoire pense depuis à la rencontre contre le Mali ce samedi à Malabo. Touré Kolo, défenseur des Eléphants explique les raisons des difficultés de son équipe face à la Guinée. Il parle également de la CAN.

-Le regard est maintenant tourné vers le match Côte d’Ivoire-Mali. Comment voyez-vous cette opposition ?
L’objectif pour ce match reste la victoire , nous devons donc nous donner à cent pour cent car pour moi, ce match est le plus important. Il est vrai que nous voulons gagner la CAN mais il faut aller étape par étape. Le match contre le Mali est donc une autre étape qui s’annonce difficile parce que l’équipe du Mali est presqu’à chaque fois dans le dernier carré. Nous devons NOUS concentrer pour gagner ce match.
-Pour vous quelle sera la clé de la victoire ?
C’est la détermination. C’est l’équipe qui va accepter de souffrir qui gagnera. C’est une compétition très difficile parce que toutes les équipes ont sensiblement le même niveau. La CAN se gagne avec des guerriers.
-Pensez-vous aujourd’hui que la Côte d’Ivoire a des guerriers pour cette mission ?
Bien sûr. Si nous sommes là c’est parce que nous le méritons. L’exemple le plus patent est celui du match contre la Guinée où en nombre réduit nous avons pu revenir au score et même inquiéter l’adversaire. C’est cela la force d’une équipe. Notre équipe a de la qualité, elle a des guerriers.
-Justement, parlant du match contre la Guinée, qu’est-ce qui a manqué selon vous, aux Éléphants pour faire la différence ?
Nous voulons tellement bien faire que nous nous mettons une pression inutile. Nous devons nous donner du plaisir parce que le football même c’est la joie, du plaisir et c’est ce plaisir que nous devons transmettre au public. C’est ce plaisir aussi qui se transforme en victoire. Nous cherchons tellement à gagner ce trophée qu’à chaque fois nous passons à côté.
-Pensez-vous qu’en cas d’élimination au premier tour ce sera un goût d’inachevé ?

Bien sûr. C’est pour cela que je suis resté dans l’équipe. Je veux me donner une autre chance de gagner une CAN. Pour moi, il serait très intéressant que notre génération puisse gagner quelque chose. Mon souhait c’est de gagner une CAN mais après tout c’est Dieu qui décide de tout.

-On peut le dire, c’est votre dernière CAN ?

Oui, je le confirme et cela doit être clair. Il faut savoir s’arrêter. A 33 ans, je pense sincèrement avoir tout donné à mon pays. A présent, il me reste cinq matches à jouer (rires) et je pense finir en beauté. Nous allons nous battre, les jeunes et nous les anciens pour pouvoir finir en beauté.

 

-Avec quelle équipe aimerez-vous jouer la finale et la gagner ?
Pour moi l’essentiel est de gagner (rires) parce que je n’ai pas de préférence.
-Pour vous quelles sont les équipes qui pourraient figurer dans le dernier carré ?
Il y a de très bonnes équipes qui se valent. Lorsque vous prenez les matches, vous n’êtes pas sûr de savoir d’avance qui va gagner. C’est cela qui fait la beauté des grandes compétitions comme la CAN.
Réalisée par Mel Adou(Envoyé spécial à Malabo)

 

Commentaires

commentaires