Actualite

Après sa réouverture/ Encore un mort à la décharge d’Akouédo


AGUEDE AKOUMAN MARC CHEF DU VILLAGE D'AKOUEDO (Ph:S.K

AGUEDE AKOUMAN MARC CHEF DU VILLAGE D’AKOUEDO (Ph:S.K

(lepointsur.com du 8-11-14)-)Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 novembre 2014, un jeune homme d’une trentaine d’année a trouvé la mort dans le jus de poubelle de la décharge d’Akouédo. Au moment où il est allé se soulager non loin de cette décharge. La victime assistait aux obsèques de sa tante qui se déroulait tard dans la nuit.

Selon, le porte-parole de la jeunesse Tchagba, Koutouan Evariste c’est dans la matinée du samedi 8 novembre que le corps encore non identifié, mais qui répondrait au nom de Clovis a été retrouvé dans l’eau ruisselante du dépotoir de la décharge. Que s’est-il passé ? Il est trop pour répondre à la question dans la mesure où les funérailles de la défunte tante continue encore ce samedi.

Par, ailleurs force est de rappeler que la communauté villageoise d’Akouédo a toujours déploré la présence de la décharge “sans aucune sécurité“.

La décharge d’Akouédo est un dépotoir à ciel ouvert, sans aucune mesure de sécurité.

Le mercredi 5 novembre à Abidjan, la police a effectué deux découvertes macabres. Une à la décharge d’Akouedo et une autre dans la commune de Treichville, constaté par le confrère koaci.com.

Un nouveau né découvert mort enfoui dans les ordures. C’est la découverte qui a gonflé l’indignation des populations d’Akouedo mercredi. Le nouveau né âgé seulement de trois jours, de sexe de masculin, était enveloppé dans deux morceaux de pagne, comme constaté par la police.

Si cette dernière a privilégié l’hypothèse que le nourrisson aurait été enveloppé vivant dans deux morceaux de pagne avant d’être mêlé aux ordures acheminées ensuite à la décharge d’Akouedo, elle attend pour l’heure d’autres indices supplémentaires pour décider d’ouvrir une enquête.

Dans le même temps, en milieu de journée le corps d’un homme sans vie a été repêché dans la lagune entre la gare lagunaire et la base de la police maritime dans la commune de Treichville. Environ 35ans, mesurant 1,72 mètres l’individu n’a pas pu être identifié faute de papiers. Il était vêtu d’un jean bleu et d’un débardeur blanc.

Si on ignore comment le corps est arrivé là, la police a au moins décidé d’une enquête pour établir les circonstances de cette mort.

Nous y reviendrons.

Kpan Charles

Commentaires

commentaires