Angleterre : Quand il marque un but, une star mondiale meurt


Aaron Ramsey, milieu de terrain d’Arsenal, voit régulièrement une star succomber peu de temps après avoir inscrit un but. Etrange coïncidence ou réelle malédiction ?

Aaron Ramsey a inscrit le deuxième but d’Arsenal, dimanche lors du traditionnel Community Shield remporté 3-0 par les Gunners face à Manchester City. Le lendemain, l’acteur Robin Williams a été retrouvé pendu à son domicile en Californie. Jusque-là, rien d’étonnant. Sauf que ce n’est pas la première fois qu’une célébrité décède peu de temps après un but de Ramsey. Metronews a ainsi fait la liste des buts du Gallois qui ont donné naissance à cette “malédiction” supposée.

Le 1er mai 2011, Ramsey marque contre Manchester United. Le 2 mai, Oussama Ben Laden a été tué.

Le 2 octobre 2011, Ramsey marque contre Tottenham. Trois jours plus tard, Steve Jobs décède.

Le 19 octobre 2011, Ramsey marque contre l’OM. Le 20 octobre, Kadhafi a été tué.

Le 11 février 2012, Ramsey marque contre Sunderland. Le soir même, Whitney Houston est retrouvée morte.

Le 30 novembre 2013, Ramsey marque contre Cardiff City. Le jour même, Paul Walker se tue en voiture.

Le 10 août 2014, Ramsey marque contre Manchester City. Le 11 août, Robin Williams est retrouvé mort à son domicile.

Cela fait 6 cas “suspects”, alors que Ramsey a marqué avec Arsenal à 27 reprises en 184 matches. Pas de quoi paniquer à chacun de ses buts donc. Mais avouez-le, les faits sont troublants…

John Brown

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés