Actualite

[Algérie/Deux mois après le début de la contestation] Les anti-régime Bouteflika menacent de boycotter les élections présidentielles


Après le 8e vendredi de contestations, marqué le 12 avril 2019, par des arrestations de manifestants à Alger, les anti-régime Bouteflika menacent de boycotter les élections présidentielles prévues le 4 juillet prochain, si la situation actuelle ne change pas.
Il y’a quelques jours, ils avaient réclamé le départ du président par intérim Abdelkader Bensallah, qu’ils considèrent comme un élément du système Bouteflika.
La transition en Algérie s’annonce difficile, car la mobilisation prend de l’ampleur au fil des jours.

Boubakar Barry

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.