Actualite

Affaire ‘’destruction de la résidence de Soro” : Un proche du maire Djibo Nicolas prend position #Bouaké


CIV-lepointsur.com (Abidjan, le 9-6-2017) Les décisions  du dernier conseil des ministres communiquaient l’adoption d’un décret portant déclaration d’utilité publique de 11 parcelles de 9 hectares, 94 ares, 2 ca, objet des titres fonciers numéro 168,363,439,518,612,613,614, 615,616,722 et 732 du livre foncier du Baoulé, situé dans la commune de Bouaké.

Ce décret, s’il venait à être exécuté pourrait menacer la résidence du président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, située au quartier de la zone industrielle de Gonfreville. Cette situation  semble avoir donné du grain au moule à plusieurs observateurs politiques qui voient en cette opération une volonté des pouvoirs publics de procéder à la destruction de la résidence du Président de l’Assemblée Nationale au profit d’une zone marchande dont la mairie serait le maître d’ouvrage.

Ismaël Ouattara, chargé d’études au cabinet du maire Djibo Nicolas est sorti de sa réserve via les réseaux sociaux pour dénoncer l’attitude de certains tabloïds et internautes qui, selon lui, tentent de faire une exploitation abusive dudit communiqué. « Chers tous, au moment où les braves populations de Bouaké commencent à peine à  savourer le bonheur de voir leur gouvernement les accompagner résolument dans le processus de reconstruction de leur marché central attendu depuis 1998, que des intrigants les perturbent. De quoi s’agit-il ? 2 quotidiens de la presse écrite de la place ainsi que quelques internautes faisant une exploitation abusive, politiquement à dessein, du  dernier conseil des ministres relatif à la zone marchande de Bouaké, dont les travaux débuteront bientôt, tendent à faire croire que la résidence d’une personnalité politique de 1er plan est en passe d’être démolie », s’est-il exprimé.

Battant ainsi en brèche toutes ces appréhensions. Puis de préciser, « Il n’en est absolument  rien. La mairie de Bouaké, maître d’ouvrage du projet de la zone marchande tient à vous rassurer : aucune résidence d’aucun officiel ivoirien n’est situé dans le périmètre du projet », a-t-il précisé. Poursuivant, il demande une « halte aux manœuvres politiciennes de bas étages ». Selon Ismaël Ouattara, Bouaké dit place au développement, dit merci au Président de la République et au gouvernement pour les résolutions prises, afin de rassurer les populations.

Simon Debamela à  Bouaké

Commentaires

commentaires