Actualite

[Aéroport International Blaise Diagne : Sortie de piste du Boeing 737-300 de Transair] Les premiers résultats de l’enquête dévoilés


Abidjan, le 10-05-2024 (lepointsur.com) Dans la nuit du jeudi 09 mai 2024, l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) a été le théâtre d’un incident majeur impliquant le vol HC 301 à destination de Bamako, opéré par Air Sénégal. L’avion, un B737/300 affrété par la compagnie TRANSAIR, a dépassé le seuil 19 de la piste et s’est immobilisé à l’extérieur de celle-ci, entraînant 11 passagers blessés sur les 78 à bord, dont quatre graves.

Les services d’urgence de l’aéroport ont immédiatement pris en charge les passagers et les membres d’équipage, tandis qu’une enquête a été lancée pour déterminer les circonstances exactes de l’incident. Des spécialistes de l’aviation ainsi que des représentants de la compagnie aérienne sont sur place pour évaluer la situation.

Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens, Monsieur El Malick NDIAYE, a rapidement coordonné la réponse à l’accident, visitant les passagers blessés et supervisant leur transfert vers des structures hospitalières. Les passagers indemnes ont été hébergés dans un hôtel local en attendant la reprise des opérations aéroportuaires.

L’aéroport a été temporairement fermé suite à l’incident, mais a rouvert ses portes à 09h30 le même jour. Le ministre a présenté des excuses pour les désagréments causés et a confirmé la reprise normale des opérations.

Les premières informations suggèrent que l’avion aurait effectué une sortie de piste lors de sa deuxième tentative de décollage, consécutivement à un incendie moteur ayant entraîné des dégâts matériels importants et quatre blessures graves, incluant celle du copilote.

Des enquêtes approfondies sont en cours pour déterminer les causes précises de l’accident, tandis que les autorités sénégalaises et les entreprises impliquées, y compris Boeing, font face à des questions sur la sécurité des avions suite à des incidents récents.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires