Actualite

[Santé] La coordination des établissements sanitaires à base communautaires de Yopougon dresse le bilan de ses activités 2019


Abidjan, 19-05-2020 (lepointsur.com) Bilan des activités annuelles oblige. La coordination des établissements sanitaires à base communautaires (ESCOM) de Yopougon, a dressé le bilan de ses activités au titre de l’année 2019 et du premier trimestre 2020, au cours d’une réunion tenue ce mardi 19 mai 2020, à la Formation sanitaire urbaine à base communautaire (Fsu-Com) de Yopougon Toit-Rouge.

Cette réunion bilan a vu la présence effective des chefs de communauté, du président confédéral des établissements sanitaires communautaires de Côte d’Ivoire, par ailleurs président du Réseau national de la santé communautaire de Côte d’Ivoire (Renascomci), Clément Ouattara, ainsi que plusieurs autres présidents d’associations et gestionnaires des établissements sanitaires de Yopougon.

Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit des activités réalisées au cours de l’année écoulée, des actions à caractère sociale menées, des difficultés rencontrées et enfin les recommandations.

Guy Silvane, le président de cette coordination commis à la tâche a indiqué que le bilan des activités pour les périodes du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019 et du 1er janvier 2020 au 30 avril 2020, a été positif. Selon lui, pendant ces périodes, la coordination des établissements sanitaires à base communautaires de Yopougon, a pleinement participé aux activités de la confédération des ESCOM de Côte d’Ivoire.

De la gauche vers la droite:
*M. Kouassi Bah, nouveau président de la coordination des établissements sanitaires à base communautaires (ESCOM) de Yopougon
*M. Guy Silvane
*M. Clément Ouattara, préident confédéral des établissements sanitaires communautaires de Côte d’Ivoire, par ailleurs président du Réseau national de la santé communautaire de Côte d’Ivoire (Renascomci)

Aussi, les cotisations ordinaires et exceptionnelles ont permis à la coordination de mobiliser respectivement 2 640 000 FCFA et 340 000 FCFA. Les remboursements d’emprunts, eux, s’élèvent à 90 000 FCFA et le report du montant de l’année 2018 estimé, pour sa part, à 548 000 FCFA. Ainsi, comme recette, la coordination a pu mobiliser un total de 3 618 000 FCFA au cours de cet exercice.

Par rapport aux difficultés rencontrées, Guy Silvane a noté le refus de certains ESCOM de s’acquitter de leurs cotisations, mais aussi la lenteur et le refus de quelques structures à mettre à la disposition de la coordination des outils et moyens de travail. «Ajouter à cela il y a la lenteur du payement des salaires des agents de santé de nos structures et le faible montant alloué aux établissements sanitaires communautaires, qui ne nous permet pas d’améliorer le plateau technique de nos structures», dira-t-il.

Au chapitre des recommandations, le président de la coordination des établissements sanitaires à base communautaires de Yopougon a demandé aux présidents des structures sanitaires de sa commune, de payer les cotisations impayées qui s’élèvent à plus de 6 millions. Il a aussi exhorté les fédéraux de tout mettre en œuvre pour contribuer au développement de la confédération, mais également pour assister leurs membres en difficultés.

«On souhaite aussi la réforme de la confédération pour son bon développement. Notamment la révision des statuts et règlements intérieurs, le redécoupage des coordinations, la révision du bureau exécutif et la révision de l’organigramme des différentes instances», a indiqué Guy Silvane.

Il a en outre demandé à la confédération d’instaurer le prix du meilleur établissement sanitaire et des meilleurs agents de santé au plan national et la création d’un fond de développement pour la confédération. «Ça on le souhaite vivement», a-t-il fait savoir, tout en précisant que cela va contribuer au rayonnement des établissements sanitaires communautaires de Côte d’Ivoire.

Passation de charges entre le désormais ancien président de la coordination des établissements sanitaires à base communautaires (ESCOM) de Yopougon, Guy Silvane et M. Kouassi Bah, le nouveau président

Aussi, profitant de cette rencontre,  la coordination des établissements sanitaires à base communautaires de Yopougon, a célébré deux de ses Formations sanitaires urbaines à base communautaire. Il s’agit notamment de la Fsucom de Toits-Rouge et celle de Porbouët 2, qui ont reçu chacune un prix pour le travail remarquable qu’elles abattent au quotidien. La coordination a également offert une enveloppe de 50 000 Fcfa à la Fsucom de Ouassakara, afin de l’aider à entretenir l’ambulance qu’elle a réceptionnée du CHU lors de sa fermeture.

Au terme de la rencontre, Guy Silvane, qui a été appelé à d’autres charges après 4 années de gestion de la coordination, a cédé son fauteuil au nouveau président, Kouassi Bah, désigné par le président de la confédération pour achever le travail de son prédécesseur.

Prenant la parole, Ouattara Clément a tenu à féliciter M. Guy pour le travail abattu tout au long de son mandat. Car, mentionnera-t-il, depuis son avènement à ce poste, la coordination de Yopougon nous a donné satisfaction. Lui et son équipe ont réussi à 80% leur mission.

La coordination des établissements sanitaires communautaires de Yopougon, faut-il le souligner, est une plateforme dont le but est de coordonner les activités des différentes structures sanitaires de la commune, mais aussi de participer au développement des centres de santé ivoiriens.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.