Actualite, Point Sur

Nous ne sommes pas obligés de nous aimer, mais…. (Par Fernand Dédêh Tagro)


À Barthelemy Zouzoua Inabo: Oh, que ces images sont belles! Si Gnian Gougouessi n’était pas en mode baby-sitter en France, -elle est en effet nouvelle grand-mère, elle aurait été sûrement à l’ouverture du Centre de la Paix Nelson Mandela de la Paix du Plateau. Et si l’épouse du père fondateur avait été présente… Les clichés auraient été complets et auraient parlé un peu plus, aux yeux des Ivoiriens et peut-être aussi, à leurs cœurs.

On ne vit pas que de pain. Les symboles, les retrouvailles, les petits gestes, les petites rencontres en apparence anodines, les détails ouvrent des sillons. Ils complexent les radicaux et donnent à espérer aux modérés.

Peut-être, partie remise. Il y a le 8 mars, journée de la Femme. Peut-être se retrouveront-elles pour la cause de la Femme.

‘’Je le dis très souvent, dans ce pays nous ne sommes pas obligés de nous aimer. Mais nous avons l’obligation de nous respecter les uns et les autres. Le reste, Dieu nous pousse…’’

J’en vois qui me rétorquent, « ce n’est pas nouveau. Les dames se sont déjà retrouvées avant 2010 pour couper le gâteau de l’amitié, cela n’a pas empêché avril 2011. ».

À ceux-là, je réponds « et alors? Devons-nous bloquer le logiciel ivoirien à cette période triste de notre vie commune? Il est temps de tirer les leçons de notre histoire récente et apprendre ou réapprendre à vivre comme des frères et sœurs plutôt que des bêtes sauvages ».

Un mot de l’élégance et l’attitude policée du communicateur en chef du gouvernement en présence de l’ex-première dame. Je le dis très souvent, dans ce pays nous ne sommes pas obligés de nous aimer. Mais nous avons l’obligation de nous respecter les uns et les autres. Le reste, Dieu nous pousse…

Focus de nouveau à la Haye au Pays-Bas. Procès en appel des Ivoiriens acquittés par la première chambre, mais maintenus sous conditions, le 6 février 2020. La question sur toutes les lèvres, que va-t-il se passer? La chambre d’appel va-t-elle annuler le verdict de la Première chambre ou simplement, le conforter? Qu’est ce que le Procureur va dire de plus qu’il n’a pas dit pendant sept ans de procès?

L’autre question, la chambre d’appel va-t-elle suivre les observations des avocats de l’État de Côte d’Ivoire? Ils demandent le maintien des conditions à l’acquittement…

Les avocats de La Défense partent favoris. Ils ont gagné la première manche. Ce qui se joue est un peu ce que l’ont observe aujourd’hui en Sport: l’interrogation de la VAR…

Le Burida n’en finit pas avec les conseils de gestion. Le bureau ivoirien des droits d’auteurs est secoué périodiquement par des crises de croissance et de gestion. Une maison des artistes dans laquelle rien, absolument rien n’est simple.

Un nouveau conseil de gestion a été installé après la dernière crise qui a secoué le bureau. Il aura six à 12 mois pour organiser l’élection des organes dirigeants. Certains dans le nouveau conseil de gestion rappellent que le précédent avait eu… trois ans pour dépoussiérer les textes avant d’organiser l’assemblée générale élective… Autant dire…

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.