Actualite

[Côte d’Ivoire] Ouverture à Abidjan de l’atelier de réflexion sur la normalisation et le conditionnement de l’eau en Afrique de l’Ouest


Abidjan, le 06-04-2021 (lepointsur.com) Le ministère du commerce et de l’industrie a présidé ce mardi 06 avril 2021, à l’hôtel Tiama à Abidjan-Plateau, l’ouverture officielle de l’atelier de réflexion sur la normalisation et le conditionnement de l’eau en Afrique de l’Ouest. Et ce, en présence des experts, membres des Comités Techniques d’Harmonisation des Normes, du représentant du Commissaire de la commission de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la promotion du secteur privé, de la présidente du Comité Technique de Gestion de l’ECOSHAM, des représentants des Organismes nationaux de normalisation et des partenaires techniques et financiers.

En effet, cet atelier de réflexion organisé du 06 au 08 avril à l’Hôtel Tiama par le Comité technique de gestion de l’harmonisation des normes (Ecosham) dans la Cedeao à Abidjan a pour objectif d’adopter deux normes ISO relatives à l’Assainissement, de trois projets de normes de la CEDEAO sur des appareils électriques, et du Modèle ECOSHAM révisé.

Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, représenté par son directeur de cabinet adjoint, Albert Kouatlay a expliqué que l’atelier est organisé pour donner une réponse à l’harmonisation des normes dans notre espace communautaire.

Au nom du ministre, il  a souhaité la bienvenue à toutes les délégations venues des différents pays frères et amis pour participer à cette importante rencontre.

Toutefois, il a souligné que leur présence est le témoignage de tout l’intérêt qu’ils accordent au sujet de ce jour à cette importante rencontre qui se tient ici même à Abidjan. Ainsi, il a salué et remercié particulièrement le Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé pour le travail remarquable qu’il accomplit au niveau de cette importante Commission et pour son engagement au service du développement économique des Etats de la région.

Selon le directeur  de l’Association Sénégalaise de Normalisation, Elhadji Abdourahmane NDIONE, l’Institut Américain de Normalisation de Normalisation est honoré de pouvoir accompagner la CEDEAO dans le processus d’harmonisation des normes, notamment dans le secteur de l’assainissement.

Et cet accompagnement fait suite au développement de normes révolutionnaires au niveau international ISO pour des technologies innovantes d’assainissement : les normes ISO 30500 et ISO 31800. Lesquels travaux ont été conduits sous la coordination de l’ANSI et l’ASN, et qui ont vu une participation massive et active des pays de la CEDEAO.

Pour lui, avec la norme ISO 24521 qui fournit des recommandations pour améliorer la qualité des services et la gestion en toute sécurité des services d’assainissement, elles visent à apporter les exigences nécessaires relatives à la qualité et à la sécurité des infrastructures et des systèmes d’assainissement.

Quant au représentant du Commissaire en charge de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé de la CEDEAO, Niafo YAYA, a remercié  le  Ministre  de l’Industrie, pour avoir accepté de présider la cérémonie d’ouverture de cette importante réunion, malgré son agenda chargé.

Ensuite, il a rappelé l’objectif de cette  rencontre qui s’inscrit dans le cadre du développement de l’Infrastructure Qualité de la CEDEAO dont les piliers indispensables demeurent : l’accréditation (ECORAS), l’évaluation de la Conformité (ECOCONF), la Métrologie (ECOMET) et la normalisation (ECOSHAM), avant de saluer leurs différents à savoir la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ),  l’UE, l’ONUDI.

Notons que pendant les trois jours d’atelier, les participants vont tirer des conclusions afin d’examiner et d’adopter  des normes pertinentes concernant la norme ISO 30500 intitulée « Systèmes d’assainissement autonomes – Unités de traitement intégrées préfabriquées – Exigences générales de performance et de sécurité pour la conception et les essais », la norme  ISO 24 521 « Activités relatives aux services de l’eau potable et des eaux usées — Lignes directrices pour la gestion sur site des services d’eaux usées domestiques de base » qui est  le complément idéal de la norme ISO 30 500 et trois (3) projets de normes sur les ventilateurs, les postes téléviseurs et les chauffe-eaux électriques.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.