Actualite, Point Sur

[Côte d’Ivoire/Réconciliation nationale] Alassane Ouattara veut payer les frais du retour de Laurent Gbagbo


Abidjan, 07-04-2021 (lepointsur.com) Le président ivoirien Alassane Ouattara veut payer les frais de voyage pour le retour du père fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) Laurent Gbagbo, dans son pays, la Côte d’Ivoire.

C’est le chef de l’Etat lui-même qui a fait part de cette information ce mercredi 7 avril 2021, lors d’un Conseil des ministres du gouvernement Patrick Achi. « Les frais de voyage de Laurent Gbagbo ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire », a déclaré le président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, le parti au pouvoir.

A travers ce geste, Alassane Ouattara souhaite accélérer la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire qui tarde à être effective depuis la fin de la crise postélectorale de 2010-2011.

L’ex-chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo et Blé Goudé, acquittés par la Cour pénale internationale (CPI) dans l’affaire de crimes contre l’humanité lors des violences postélectorales de 2010-2011, sont « libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent », a également affirmé Alassane Ouattara.

Conscient que des dégâts causés par la guerre née des divergences de la présidentielle de 2010 entre son parti le RDR et celui de Laurent Gbagbo (FPI), le président de la République a indiqué avoir « bien évidemment, une pensée émue pour les victimes et leurs familles ». Aussi, il les a rassurées de la compassion et du soutien de l’Etat. En outre, dira-t-il, « le gouvernement continuera de leur apporter assistance ».

Par ailleurs, le président ivoirien a relevé que « les dispositions seront également prises pour que M. Laurent Gbagbo bénéficie conformément aux textes en vigueur, les avantages et les indemnités dus aux anciens présidents de la République de Côte d’Ivoire ».

G. Marshall

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.