Actualite

[Côte d’Ivoire/Election au SYNAPAPCI] Irié Bi Tra succède à Gboko Stéphane


Abidjan, 12-01-2020 (lepointsur.com) Elu par ses pairs avec 33 voix contre une seule pour son concurrent Bly Bi Anatole, Irié Bi Tra Pierre vient d’être porté à la tête du Syndicat national des Personnels de l’Administration Pénitentiaire de Côte d’Ivoire (SYNAPAPCI), pour un mandat de trois ans.

C’était au cours du 3e Congrès électif de cette organisation, qui a eu lieu le samedi 11 janvier 2020, à l’Institut National de la Formation Judiciaire (INFJ), sise à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), au sein de la Cité.

Remerciant ses camarades secrétaires généraux de section pour la confiance placée en sa personne, le nouveau secrétaire général de la SYNAPAPCI, Irié Bi Tra Pierre, a indiqué que son mandat est placé sous le signe de la fraternité et du travail bien fait.

«L’élection est une chose mais, le combat est une autre chose. Ce cap passé, Il s’agit maintenant de continuer la lutte qui a été entamée par nos ainés car elle demeure une quête permanente», a-t-il fait remarquer.

Monsieur Irié Bi Tra a, par ailleurs, indiqué, que son premier chantier sera de s’attaquer à l’épineux problème de logement dont sont confrontés les agents pénitentiaires.

«Nous voulons être logés à  la même enseigne que nos collègues des autres corps paramilitaires tels que les eaux et forêts et la douane , car nous avons les mêmes diplômes et les mêmes compétences», a-t-il souhaité.

Bien avant, le secrétaire général sortant du SYNAPAPCI Gboko Stéphane, faisant le bilan de ses 4 ans d’exercice s’est réjouis des nombreux acquis qui ont été obtenus de 2016 à 2020, notamment la revalorisation de l’indemnité de risque, l’obtention d’une indemnité de logement, la gratuité du transport public pour le personnel pénitentiaire …

«Je sais que vous attendiez beaucoup de  nous mais, les  choses n’ont pas toujours été facile. Merci de nous avoir soutenu et bonne chance au prochain bureau», a-t-il conclu.

Outre le nouveau secrétaire général du SYNAPAPCI, deux commissaires aux comptes, à savoir Gbekou Gapo André et Doumbia Mohamed ont été également élus par les congressistes.

Boubakar Barry

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.