Actualite

[Côte d’Ivoire/Développement] André Sia apporte un soutien financier de 2 400 000 F à 12 groupements féminins de Podiagouiné


Podiagouiné, 22-02-2021 (lepointsur.com) Dans le cadre de son programme d’autonomisation de la femme rurale, André Sia, fondateur d’établissements scolaires et par ailleurs vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), chargé de la région du Tonkpi, a remis le samedi, 13 février 2021, 2 400 0000 frs Cfa à 12 groupements de femmes rurales de Podiagouiné. Ce qui revient à 200 000 frs par entité.

Le donateur a soutenu être guidé, par le souci d’étendre le programme social du gouvernement, qui a pour vocation, de permettre à la femme du village d’exercer des activités génératrices de revenus. Aussi, faire en sorte qu’elle demeure la garantie familiale, qu’elle a toujours été.

« Depuis cinq (5) ans, nous sommes à la tâche. Nous octroyons entre trois et cinq millions à des groupements de femmes ivoiriens, en vue de leur permettre de se créer des champs de manioc et autres denrées alimentaires. Notre expérience, nous a révélé que le manioc est très rentable. Le premier groupement ayant bénéficié de notre appui, est le “Nohadongui’’ de Gbatongouin. Ce groupement est en train de finaliser la mise en place, d’un micro finance rural, grâce aux ressources financières engrangées de vente du manioc et mêmes ses boutures », informe M. Sia André, candit aux législatives du 6 mars prochain à Man-Sous/préfecture.

Poursuivant, il a indiqué que les femmes de ce groupement sont des conseils, qui collaborent avec l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader) de Man. « Leur champ est pratiquement le laboratoire l’Anader et elles accompagnent les agents de cette structure et les aide dans la sensibilisation agricole », souligne-t-il.

Avant de poursuivre : « Le groupement “Nohadongui’’ a eu l’honneur d’être invité à l’édition 2021, du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) à Abidjan et est régulièrement sollicité par d’autres structures qui évoluent dans le domaine agricole, tel que le PROPACOM. Nous comptons améliorer la cagnotte les années à venir pour le bien-être de nos  Mamans », promet le vice-président du Front populaire ivoirien, chargé de la région du Tonkpi.

Simplice Tiagbeu, Correspondant régional

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.