Actualite

[Côte d’Ivoire/Bongouanou] Des individus non identifiés incendient la résidence du président du FPI, Pascal Affi N’Guessan


Bongouanou, 17-10-2020 (lepointsur.com) La résidence du président du Front populaire ivoirien (FPI) Pascal Affi N’Guessan, à Bongouanou, a été incendiée ce samedi 17 octobre 2020, par des individus non identifiés.

Fief de l’opposant Pascal Affi Nguessan, Bongouanou, ville située dans le centre-est du pays est le théâtre de violences depuis vendredi 16 octobre 2020. Ces violences opposent autochtones et allogènes.

Déployés dès les premières heures pour contenir les affrontements, les policiers et gendarmes n’ont pu empêcher ces individus à mettre le feu à la maison du candidat à la présidentielle prochaine.

Le député et président du conseil régional de Bongouanou, avait déjà subi le même sort, notamment en avril 2011, après la chute de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo.

Cette fois, l’incendie de sa résidence intervient au lendemain de son appel au boycott actif de la présidentielle du 31 octobre.

Le jeudi 15 octobre dernier, lors d’une conférence de presse conjointe prononcer jeudi 15 octobre dernier, l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ont indiqué qu’ils ne se sentent pas concernés par le processus électoral en cours.

Ils ont appellé leurs militants « à empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin et à mettre en application le mot d’ordre de boycott actif par tous moyens légaux à leur disposition ».

Eclatés depuis vendredi, les affrontements entre populations autochtones et allogènes de Bongouanou, ont déjà fait plusieurs victimes selon nos informations. D’importants dégâts matériels, avec notamment des commerces détruits, sont également à signaler.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.