Actualite, Point Sur

Choqué et sonné, Alassane Ouattara s’est muré dans un silence (Par Fernand Dedeh)


À Barthelemy Zouzoua Inabo: Ton camarade, terriblement choqué. Il s’est muré dans un silence lourd. Il en a vu des vertes et des pas mûres dans sa vie et dans sa carrière. Mais là, la mort de son fidèle compagnon lui rappelle brutalement son humaine condition. Impuissance devant la volonté de Dieu.

Cette date du 8 juillet 2020, restera gravée dans sa mémoire. Comme celle du 7 décembre 1993. Il a prononcé la même phrase dans les deux circonstances: « La Côte d’Ivoire est en deuil… ».

Le 7 décembre 1993, ton camarade était Premier ministre quand le père fondateur s’éteignait à Yamoussoukro. Il s’était présenté à la télévision nationale pour annoncer la triste nouvelle. Le 8 juillet 2020, il est président de la République, quand son Premier ministre, son homme de confiance, celui qu’il avait désigné pour continuer son œuvre à la tête de l’État, part dans le monde du silence éternel, sous ses yeux ou presque. Il a envoyé le Blanc de la Mé à la télévision pour porter l’information.

‘’Le jour même du décès, selon mes informations, il a passé une nuit blanche. Il est resté tout le temps auprès de la mère du défunt. Elle était très affligée.’’

Ton camarade a été sonné. Littéralement. Il l’est encore. Son silence est expressif. Le jour même du décès, selon mes informations, il a passé une nuit blanche. Il est resté tout le temps auprès de la mère du défunt. Elle était très affligée. Naturellement. Un garçon ne pleure pas. Mais un garçon souffre.

Le protocole d’État est à la manœuvre pour l’organisation des obsèques de ton parrain. Les esprits se mettent peu à peu en place. Les dates sont connues. Les dispositions en cours à Abidjan et à Korhogo. C’est tout le périmètre du Nord du pays qui est concerné. Korhogo va devenir le temps de l’inhumation du fils du Poro, le cœur de la Côte d’Ivoire.

Ton camarade et le VP Highlander sont des amis de longue date

Ton camarade. Il est impénétrable actuellement. Beaucoup de choses se disent dans sa tanière. Nomination d’un nouveau premier ministre, en remplacement de ton parrain. Mais aussi cette affaire qui fait énormément de bruits dans les salons feutrés et sur les réseaux sociaux. Le gaz dans les relations entre deux hommes qui paraissaient des jumeaux.

Ton camarade et le VP Highlander sont des amis de longue date. « Je me déclare prêt à vos côtés à relever les défis futurs en vue de réaliser votre grande ambition : faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020», disait-il à ton camarade en janvier 2017. Il venait d’être nommé vice-président de la République. Dans cette fonction, il est resté égal à lui-même: technocrate, parlant plus d’économie que de politique, homme sans histoires mais régulièrement moqué par ses compatriotes pour le design surdimensionné de ses costumes.

‘’Aujourd’hui, des informations crédibles font état de « la rupture de confiance entre les deux frères, les deux amis». Les proches de VP Highlander parlent de rumeurs infondées et malveillantes. Des sources introduites confirment plutôt mais ajoutent « nous mettons tout en œuvre pour éviter la rupture».’’

DKD est l’expression même de la maxime, « tant qu’il y a la vie, il y a de l’espoir. » Il est premier ministre en 1999, quand le père Noël en kaki fait son entrée de manière fracassante sur la scène politique nationale. Il restera dans son coin sans jamais déranger personne.

En 2011, après la crise post électorale, il revient au gouvernement, en qualité de ministre des Affaires étrangères. Puis retrouve rapidement le poste de premier ministre. Il sera reconduit à ce poste après la présidentielle de 2015. Puis en 2017, il devient la première personnalité à occuper le poste de vice-président. Connu comme un bourreau du travail. Mais pas comme un parangon du partage.

Aujourd’hui, des informations crédibles font état de « la rupture de confiance entre les deux frères, les deux amis». Les proches de VP Highlander parlent de rumeurs infondées et malveillantes. Des sources introduites confirment plutôt mais ajoutent « nous mettons tout en œuvre pour éviter la rupture».

De tout ça et surtout de l’appel du pied de certains cadres du parti au pouvoir à ton camarade pour l’inviter à revenir sur sa décision de ne pas briguer un troisième mandat, très peu savent son inclinaison. Il pleure ton parrain.

Encadré/ Communication désastreuse

Le Président du Sénat de Côte d’Ivoire, Jeannot Ahoussou-Kouadio est contrôlé positif à la Covid 19. C’est à l’occasion de son bilan de santé annuel en Allemagne que le premier sénateur ivoirien a été testé positif. Pas en Côte d’Ivoire. Le dispositif mis en place par l’État ivoirien n’aura pas permis de le contrôler, lui, en particulier. Et pourtant, l’homme lui-même, dans une note confidentielle à ses collègues sénateurs, le 26 mars 2020, écrivait ceci: « attention Covid19, pas de rassemblement. Attention, deux parlementaires sont atteints. »

Jeannot Ahoussou Kouadio testé positif à la Covid-19 en Allemagne

Comment comprendre alors que le Président du Sénat ivoirien, qui entre-temps, a multiplié les séances de travail à Yamoussoukro ces dernières semaines, découvre seulement maintenant son statut? Il ne s’est donc jamais soumis aux tests de contrôle à Abidjan? Du coup, toutes les personnes qui ont été en contact avec lui en Côte d’Ivoire puis en Allemagne avant son bilan de santé sont exposées?

Plus choquante encore, cette propension des hautes autorités à narguer ou presque les masses populaires. Elles sont au pouvoir, bénéficient de tous les privilèges, se vantent de construire les hôpitaux et autres centres de santé ou apportent le développement à la population mais elles sont les premières à ne pas utiliser les produits de leurs propres actions. « C’est irrespectueux. Les citoyens font des efforts pendant que d’autres nous jettent ” leurs privilèges ” à la figure», se désole une internaute.

Bref, prompt rétablissement au président du Sénat ivoirien.

Commentaires

commentaires