Actualite

Suppression du Franc Cfa : le prophète Raël reçoit le soutien du Vice-président du Conseil italien, le député Di Maio


Abidjan, 13-2-2019  (lepointsur.com) A travers un communiqué dont nous avons reçu copie, le Mouvement Raélien International se satisfait de ce que leur guide, le prophète Raël ait reçu un soutien de ta taille dans sa volonté de suppression du Franc Cfa. Pour ce faire, il salue les déclarations du vice-président du Conseil italien, le député Luigi Di Maio contre cette monnaie. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué.

Le Prophète Raël, Fondateur et Leader Spirituel du Mouvement Raélien International (MRI) expliquait, dans une visioconférence adressée à toute l’Afrique francophone, tenue le 1er avril 2017 : « L’impôt colonial, des milliards – je dis bien des milliards, pas des millions – des milliards chaque année qui sont versés par les pays africains sous forme d’impôt à la France. Je rêve ! Comment pouvez-vous accepter ça ? Plus grave encore. Qu’est-ce qui fait qu’un pays est indépendant ? Vraiment indépendant ? C’est le droit d’imprimer sa monnaie. Vous ne l’avez pas. Votre monnaie est imprimée en France. La France vous la donne au compte-gouttes. Quand vous Africains voulez aller acheter ou faire du commerce avec la Chine, merveilleux pays, ou avec les Etats-Unis, vous ne pouvez pas envoyer votre franc CFA, directement l’échanger pour du dollar ou pour du yuan chinois. Vous êtes obligés de l’échanger en France contre des euros et ensuite vous pouvez l’échanger. C’est une folie et vous acceptez ça ? »

Le dimanche 20 janvier 73 (2019), l’Honorable député Luigi di Maio, Vice-Président du Conseil italien et Ministre du Développement Economique, du Travail et des Politiques sociales, Chef politique du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), a appelé l’Union Européenne (UE) à « imposer des sanctions à la France et à tous les pays comme la France qui appauvrissent l’Afrique et obligent ces gens à partir, parce que les Africains devraient être en Afrique et non au fond de la Méditerranée, accusant celle-ci de manipuler et de contrôler les économies des pays qui utilisent le franc CFA», et de n’avoir « jamais cessé de coloniser des dizaines d’États africains ».

« Cette intervention du Vice-Président du Conseil italien est juste, en ce qu’elle s’attaque aux causes réelles de la crise migratoire et de l’appauvrissement et du sous-développement de notre contient, plutôt que de s’en prendre aveuglément à ses effets notamment les migrants », a déclaré Dr Tai Ehouan, Responsable du Mouvement Raélien International en Kama (Afrique).

Bien avant cette prise de position affichée du MS5, la Présidente du Rassemblement National (parti politique français), Marine Le Pen, avait souvent dénoncé cette politique de son pays, la France. Entre autres, elle a affirmé que « l’arrimage du franc CFA à l’Euro est un drame et l’un des inconvénients qui asphyxient l’économie africaine, encore pire que l’économie française ».

Aussi a-t-elle ajouté : « je combats cela parce que c’est impossible de s’en sortir (…) Quand je défends l’indépendance monétaire de mon pays, je défends l’indépendance monétaire de tous les pays. Je considère que tous les pays, toutes les nations ont le droit d’avoir leur propre monnaie, c’est un des éléments de la souveraineté, la monnaie ».

Cette prise de conscience des hommes politiques européens est réconfortante et réjouissante, car depuis des décennies, le Prophète Raël ne cesse d’encourager les pays de Kama à se constituer en un seul « Etat fédéral Africain », les « Etats-Unis d’Afrique » qu’il appelle « Royaumes Unis de Kama », et les pays francophones à se débarrasser le plus rapidement possible de cette monnaie coloniale, le franc CFA, créée par le Gouvernement français en 1945 pour asservir économiquement les colonies françaises d’Afrique au seul bénéfice de la France.

C’est pourquoi, pour les Raéliens en Kama surtout, les déclarations du Député et Vice-Président du Conseil italien Luigi Di Maio condamnant la France pour son pillage et son appauvrissement des pays africains à travers le système du franc CFA, sont une belle occasion d’expression de joie.

Ils saluent le fait qu’enfin un homme politique et surtout d’un pays européen, prend position pour condamner publiquement cette arnaque économique qu’est le franc CFA et que le Prophète Raël et les Raéliens en Kama, de même que la Diaspora africaine, les intellectuels et universitaires africains et l’ONG « Urgences Panafricaines » dénoncent depuis des décennies, en appelant les Africains à s’en affranchir par la suppression pure et simple de cette monnaie.

Ainsi, le Prophète Raël et tous les Raéliens du monde félicitent et soutiennent vivement le député Luigi Di Maio pour son courage et sa clairvoyance politiques qui viennent conforter la conscience politique des Kamites (Africains) pour l’avenir de leur continent, de même que les intellectuels, les femmes et hommes politiques européens comme Madame Marine Le Pen pour leur soutien à cette cause.

« Les conséquences désastreuses de cette monnaie n’étant plus à démontrer, plus que jamais, les dirigeants des pays africains utilisant le franc CFA doivent prendre résolument et absolument leur courage en main pour suivre l’exemple du dirigeant italien et dénoncer publiquement cette mauvaise politique économique et monétaire afin d’éviter que leurs projets de développement économique et social ne soient engloutis dans un échec économique colonial. La jeunesse africaine, elle, l’a très bien compris maintenant et ne cesse de le montrer par ses manifestations contre le franc CFA », a déclaré Dr Ditalamane Hébié, porte-parole du Mouvement Raélien International en Kama et enseignant d’université.

Les jeunes Kamites sont également conscients que ce combat pour la libération définitive et finale, la libération économique de leur continent, sera long et difficile comme l’avait indiqué le prophète Papa Simon Kimbangu, qui annonçait la venue du véritable libérateur de Kama : le Prophète Raël. Celui-ci est bien heureusement parmi nous et est précisément à la tâche comme son intervention du 26 décembre 72 (2017) sur la question le montre si éloquemment :
« l’Afrique doit s’unir, se fédérer dans les Royaumes Unis d’Afrique. C’est pour ça qu’il faut supprimer le franc CFA… Il faudrait enlever les chaînes. C’est-à-dire enlever le franc CFA, enlever les armées qui sont là et enlever tout ce qui fait que vous êtes colonisés : le franc CFA, l’impôt colonial ».

Opportune Bath

 

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.