Actualite

[Soudan] Le mouvement de contestation exhorte le Conseil militaire à transférer le pouvoir à un gouvernement civil


Le mouvement de contestation au Soudan a exhorté, le dimanche 14 avril les nouveaux dirigeants militaires du Pays à transférer «immédiatement» le pouvoir à un gouvernement civil.

Un appel qui semble rencontrer l’adhésion du Conseil militaire (autorité de transition), qui a demandé aussitôt aux partis politiques de choisir de façon unanime une personnalité indépendante pour le poste de premier ministre, chef du gouvernement.

La pression s’accentue depuis jeudi dernier, date du renversement du président Omar el-Béchir au pouvoir depuis 30 ans. Et les manifestants sont déterminés à chasser comme dans le cas algérien, tous les membres du régime Béchir.

 «Nous continuerons à organiser nos sit-in jusqu’à la satisfaction de nos demandes», a clamé dimanche Omar el-Digeir, l’un des chefs de l’Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance du mouvement de contestation qui secoue le pays depuis le 19 décembre 2018.

Boubakar Barry

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.