Actualite

Edima N’Guessan (pdt du CNJCI): Gon Coulibaly est le « meilleur défenseur de la cause de la jeunesse »


Le président du Conseil national de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI), Emmanuel Edima N’Guessan, a estimé vendredi 11 janvier 2019, à la clôture des états généraux de la jeunesse (EGJ), au palais de la culture de Treichville, que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, « est le meilleur défenseur et protecteur de la cause de la jeunesse ivoirienne ».

A ce titre, il a souhaité que le chef du gouvernement soit le président du comité de suivi pour la mise en œuvre effective de toutes les recommandations adoptées, lors de ces assises tenues du 09 au 11 janvier 2018.

Après avoir traduit ses remerciements à Amadou Gon Coulibaly pour ses actions en faveur de la jeunesse, Emmanuel Edima N’Guessan a plaidé pour que le Premier ministre accepte d’être le parrain de l’ensemble des jeunes de Côte d’Ivoire.

Poursuivant, le premier responsable de la jeunesse ivoirienne a salué les efforts remarquables du Président de la République, Alassane Ouattara, en faveur des jeunes de Côte d’Ivoire.  

« Depuis son accession à la magistrature suprême, il y a des symboles assez forts à l’endroit des jeunes. Déjà en 2012, soit un an après son installation, il a pris un décret pour créer le Conseil national de la Jeunesse. Souvenons-nous ! (…) il y a une forte volonté du chef de l’Etat d’organiser la jeunesse ivoirienne conformément à la charte africaine de la jeunesse (…) parce qu’il faut le dire, c’est depuis 2006 que l’Union africaine avait exhorté les chefs d’Etats à installer des CNJ en leur sein … », a-t-il rappelé.

Se félicitant de la forte mobilisation des jeunes à l’ouverture tout comme à la clôture de ces rencontres, Emmanuel Edima N’Guessan s’est dit « totalement satisfait de savoir que nous avions organisé les états généraux, et nous les avions réussis ».

Aussi, a-t-il salué le ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Touré Mamadou, pour son « dynamisme » et pour « avoir cru » depuis le premier jour.

« Il s’est donné corps et âme, mobilisant les partenaires financiers et techniques, les organisations de jeunesse pour réussir ces états généraux qui se sont passés dans une atmosphère de fraternité avec l’ensemble des jeunes venus de partout de la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné.

Moïse Yao K.

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.