Actualite

[Côte d’Ivoire/ Réforme de la CEI] Le GPATE appelle le gouvernement à poursuivre les échanges avec la société civile


Abidjan, 16-5-2019 (lepointsur.com) Le Groupe de plaidoyer et d’action pour une transparence électorale (Gpate), et ses organisations alliées appellent le gouvernement à poursuivre les échanges avec la société civile, en les axant autour des conclusions de l’arrêt de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp), du 18 novembre 2016, indique le communiqué.

Le Gpate et ses organisations alliées se félicitent de la démarche adoptée dans la formation de la nouvelle Commission Electorale Indépendante (CEI), mais regrettent par ailleurs qu’il ne soit établi le sens technique desprovisions contenues dans l’arrêt de sorte à gommer les aspérités entre les différentes propositions. Et ce, afin de parvenir à un document à la fois consensuelle et conforme à l’arrêt, mentionne le communiqué.

Les organisations de la société civile, les partis politiques de l’opposition et la communauté internationale demandent une reforme intégrale de la CEI, afin que l’Institution soit plus autonome et crédible pour les élections de 2020.

Boubakar Barry

 

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.