Actualite

[Côte d’Ivoire] Le ministère de l’Hygiène publique organise un cadre d’échanges et de réflexions sur le financement de la santé


Le ministre ivoirien de la Santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka OUELE, a annoncé ce vendredi 12 avril 2019, l’organisation d’un cadre d’échanges et de réflexions  sur le financement de la santé en Côte d’Ivoire. Dénommé “le dialogue national sur le financement de la santé’’, cet évènement se déroulera du lundi 15 avril au jeudi 18 avril 2019, au Sofitel-Abidjan Hôtel Ivoire.

“Le dialogue national sur le financement de la santé’’ constitue une première en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’une initiative majeure et inédite portée par le gouvernement ivoirien, sous le leadership du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, qui vise à définir des stratégies pour d’une part, accroître le financement tant domestique qu’externe des priorités nationales du secteur de la santé, et d’autre part, améliorer l’efficience et l’efficacité de son soutien.

Selon le ministre Aka OUELE, ce cadre d’échanges a été initié au vue de la faible représentation des dépenses publiques de santé, qui représentent à peine 5,9% du budget national. «L’une des proportions les plus faibles en Afrique. Et, il faut que cela change», a souligné le ministre en charge de la santé en Côte d’Ivoire.

«Et pourtant, à l’échelle mondiale, différents programmes d’envergures et de nombreux mécanismes de financement sont accessible», ajoutera le conférencier du jour. Poursuivant dans la même veine, il a indiqué que l’objectif principal de cet évènement, c’est d’identifier ces programmes d’envergures et les nombreux mécanismes de financement afin de les coordonner en fonction d’une stratégie basée sur la recherche d’efficacité.

Organisé par le gouvernement ivoirien, piloté par le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, avec la participation de la société civile, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers, cette semaine de la santé comportera des conférences, des ateliers, des discutions relatives aux stratégies à adopter, aux moyens d’actions et au financement.

Pour Aka OUELE l’enjeu de l’organisation du “dialogue national sur le financement de la santé’’ est de taille. Vu surtout que l’une des préoccupations majeures des ivoiriens de tous les milieux, à Abidjan, comme dans l’intérieur du pays, c’est la santé.

“Le dialogue national sur le financement de la santé’’ se construira donc autour des point de décisions clés suivants : Un consensus du dossier d’investissement et du financement (interne et externe) nécessaire à sa mise en œuvre ; un engagement et un alignement de l’ensemble des parties prenantes (gouvernement, Institutions, secteur privé, etc.) sur les priorités nationales du secteur de la santé ; un engagement concret de l’Etat ivoirien à accorder la priorité à la santé, à accroître et mobiliser diverses ressources, publiques et privées en vue de soutenir le financement adéquat et durable du secteur ; et un engagement ferme de l’Etat ivoirien à mettre en œuvre les réformes clés nécessaires en vue d’améliorer l’efficience de la dépense publique se santé.

Présidé par le président Alassane Ouattara, l’évènement enregistrera l’arrivée probable du Chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Kaboré, et la participation effective du plus haut niveau de la représentation des partenaires au développement intervenant dans le secteur de la santé.

«Investir dans la santé pour un avenir meilleur», c’est le thème retenu pour cette activité.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.