Actualite

[Côte d’Ivoire/Disparition de Guy André Kieffer] Reporters sans Frontières appelle les autorités ivoiriennes et françaises à relancer l’enquête


A quelques jours de la commémoration de l’an 15 de la disparition du journaliste Franco-Canadien, Guy André Kieffer, Reporters sans Frontières a, au cours d’une conférence de presse, tenue à la Maison de la Presse d’Abidjan-Plateau, ce vendredi 12 avril 2019, appelé les autorités ivoiriennes et françaises à relancer l’enquête et à respecter leurs engagements pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Selon Baudelaire Mieu, Représentant de RSF en Côte d’Ivoire,  15 ans après les faits, et malgré les promesses répétées des autorités ivoiriennes et françaises, aucune avancée notable n’a été enregistrée ces dernières années sur le dossier.

Pourtant certaines langues accusaient le pouvoir  du président Laurent Gbagbo d’étouffer l’affaire. Or, malgré la normalisation de la situation en Côte d’Ivoire après l’arrivée du président Ouattara à la tête du pays en 2011, les choses sont restées telles. Il y’a donc lieu de s’inquiéter, avoue t’il.

«Cette affaire ne doit pas être sacrifiée sur l’hôtel du réchauffement des relations franco-ivoirienne, ou encore sur le socle de la réconciliation nationale», a affirmé le Représentant de RSF en Côte d’Ivoire.

Il a, par ailleurs, invité la presse à s’investir d’avantage dans ce dossier, afin que la justice ivoirienne puisse se pencher résolument sur cette affaire.

A ce propos, Baudelaire Mieu a annoncé qu’une banderole à l’effigie d’André Kieffer sera dressée aux alentours de la présidence de la République et du Palais de justice d’Abidjan comme élément de pression.

Une manifestation sera organisée à Abidjan par RSF le 16 avril 2019, date de la disparition du journaliste pour crier justice.

Enlevé à Abidjan le 16 avril 2004 sur le parking d’un supermarché, où, il avait rendez-vous avec le beau-frère de la première dame de l’époque, Simone Gbagbo,  Guy André Kieffer enquêtait sur des dossiers “brulants’’, notamment les malversations financières dans la filière café-cacao.

Boubakar Barry

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.