Actualite

[Côte d’Ivoire] CIVIS fait des observations et des propositions sur le «Budget citoyen» 2019


Après avoir reçu un exemplaire du «budget citoyen» 2019 de la part de l’Etat, CIVIS Côte d’Ivoire, une association de la société civile ivoirienne, a fait des observations et estime que le document reste incomplet.

A en croire en effet le président du Comité Exécutif de cette association, Dr Christophe Kouamé, l’initiative du «budget citoyen» 2019 est louable, mais elle restera incomplète sans la production et la mise à disposition aux populations de trois obligations. A savoir : «un rapport trimestriel d’exécution du “budget citoyen’’ ; une loi de règlement “citoyen’’ de l’exercice budgétaire écoulé au plus tard à la fin du premier trimestre de l’année suivante ; et des indicateurs de résultats de développement du “budget citoyen’’ et les rapports de suivi-évaluation subséquents», a mentionné  Dr Christophe Kouamé, dans un travers communiqué dont nous avons reçu copie.

«Le “budget citoyen’’ est l’un des outils de bonne gouvernance à l’instar de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG). Malheureusement pour que cet outil soit au service de la bonne gouvernance, il existe trois (3) conditionnalités : son appropriation totale par toutes les parties prenantes et principalement par les ONG travaillant sur la thématique de la gouvernance ; sa vulgarisation auprès des populations, du citoyen lambda et sur toute l’étendue du territoire ivoirien ; une augmentation de la propension des citoyens à exiger plus de “redevabilité’’ à tout gestionnaire de toute ou partie du budget de l’Etat à travers le Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP)», rapporte également notre source.

Pour rappel, le Budget 2019 de l’État de Côte d’Ivoire a été adopté par l’Assemblée nationale en décembre 2018.

«A l’analyse de celui-ci, il ressort que depuis 2011, le budget de l’Etat ne cesse d’augmenter. Celui de 2019 culmine à 7.334,3 milliards de FCFA soit une augmentation de 40% par rapport au budget de 2011. Malheureusement, cette augmentation ne se traduit pas encore en termes d’amélioration du pouvoir d’achat des ménages, de qualité et de quantité des services sociaux publics de base (Hôpitaux, écoles, Eau potable, électricité) et de réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire», précise par ailleurs la note d’information.

Il faut noter que le “budget citoyen’’ est un document simplifié du budget de l’Etat (encore appelé loi de finances) pour être accessible au citoyen. Il résume les différents chiffres du budget de l’Etat à travers lequel le citoyen peut déterminer la façon dont les dépenses sont reparties pour financer les services publics ainsi que les recettes provenant de diverses sources.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.